Partagez | 
 

 Dragon Ball Occult : the Darkness of Kamisama

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Green Angel
Tour Karin
avatar


Messages : 129
Date d'inscription : 27/04/2012
Age : 1928
Localisation : île de france

MessageSujet: Dragon Ball Occult : the Darkness of Kamisama   Ven 27 Avr - 19:13

Dragon Ball Occult : the Darkness of Kamisama



Mister Popo scrutait son maître avec une appréhension non dissimulée.
A ses côtés, Baba la sorcière suait à grosse goutte, les bras tendus vers Kamisama.
Une sombre et inquiétante lueur émanait des mains de la voyante et s'enroulait tel un serpent autour du corps meurtri du namek.
" Ce...Ce n'est pas raisonnable." balbutia Mister Popo .
" Non, en effet. " répondit la sorcière , incapable de masquer totalement sa peur. Elle avala sa salive avant de reprendre.
" Mais le Tout-puissant savait pertinemment ce qui l'attendait... De toute façon, Il est trop tard pour faire machine arrière... On ne joue pas avec les forces occultes..."

Mister Popo le savait.
La dernière fois que son maître avait eu recours aux forces des ténèbres, il avait dût en payer le prix fort,
Kamisama avait invoqué une entité sumérienne vieille de milliers d'années dans le but de chasser à jamais le mal de son propre corps .
La divinité sumérienne fit mine d'accepter. En réalité elle se servit du mal extirpé pour donner naissance à un démon qui lui fournirait tout le sang humain dont elle avait besoin pendant des siècles.
Depuis ce jour, Kamisama s'était promis de ne plus jamais recourir à la magie noire. Plus jamais.
Quelque soit la gravité de la situation, il fit serment de ne plus recourir aux forces occultes.

Mais de récents évènements l'avaient amené à revoir sa position sur le sujet.

Premier constat amère : il était totalement incapable de protéger la Terre devant la menace sayenne.
Kaïo du Nord avec qui il était entré en contact récemment lui avait fait part de son inquiétude. Le jeune garçon que Kamisama lui avait envoyé possédait un potentiel exceptionnel, hors du commun , mais même avec le meilleur entrainement du monde, il ne serait pas de taille devant les deux autres sayans qui se rapprochaient de la planète à grand pas.
Ce second constat amena le Dieu de la Terre à franchir le pas. A braver l'interdit.
Il fit appel à la plus grande sorcière qu'il connaissait pour démultiplier ses propres facultés occultes. Bien entendu, tout cela devait se faire dans le plus grand secret.
C'est pourquoi Kamisama attendit que Yamcha et les autres aient quitté son palais pour commencé le rituel.

Mister Popo qui avait émis quelque doute avant que le processus ne commence, ne pouvait à présent s'empêcher de protester.
" A...Arrête ! " hurla le serviteur en larme.
" Tu... Tu vas le tuer ! " cria le serviteur en direction de Baba.
La sorcière voulut mettre un terme au calvaire de Kamisama. Mais le Namek s'y opposa. " Non " dit il d'une voix éreinté.
" Pas encore... J'ai besoin de davantage de pouvoirs... Il me faut plus de pouvoirs..."

Baba poursuivit le rituel non sans mettre en garde le Namek. " Tu risque de devenir toi-même une plus grande menace pour cette planète... Infiniment plus dangereuse que les sayans... En as tu conscience ? "
Ces paroles firent trembler Mister Popo. Le serviteur se tourna vers la voyante. " Que veux tu dire par là ? "
Baba tenta d'apaiser le serviteur avec des explications rassurantes.
" Ce rituel est extrêmement dangereux... Il procure de très grands pouvoirs occultes... Mais aussi une soif de pouvoir encore plus grande. Il corrompt l'esprit humain. Aucun humain n'y a survécut à ce jour...
Mais votre maître n'est pas humain ... Ces chances d'y survivre sont plus élevées."
Mister Popo esquissa un sourire de soulagement. Il sentit la confiance le regagner peu à peu. Il se surprit à émettre un ouf de soulagement.
Baba refocalisa son attention sur le Namek.
Les yeux de la sorcière virèrent au noir. " On va passer au cran supérieur. Tenez vous prêt."
Comme pour lui répondre, Kamisama acquiesça de la tête.
La voyante prononça quelques mots dans une langue mystérieuse , mélange de sumérien et de divers langages archaïques.
Lorsque Baba eut finit de psalmodier son incantation , les yeux de Kamisama s'assombrirent à leur tour.
Son corps se mit à dégager une force mystique et ténébreuse phénoménale.
" Qu'est ce que c'est ? Qu'est ce qui m'arrive ? " demanda le Namek.
La sorcière commença à saigner du nez. Voyant cela, Mister Popo lui épongea le nez avec un mouchoir.
La soeur de Tortue Géniale prit la parole sans pouvoir cacher son mal être.
" Je n'étais jamais aller aussi loin... Vous avez largement dépassé nos espérances,Tout-Puissant. Vos pouvoirs actuels ont atteint un niveau que jamais aucun mage, aucun sorcier n'a jamais atteint et n'atteindra probablement jamais. J'ignore si cela suffira pour affronter cette menace extraterrestre qui plane au-dessus de nos têtes, mais je ne peux guère faire davantage pour vous aider."
Epuisée , la voyante s'écroula de fatigue.
" Bon travail, Baba. Tu as bien mérité un peu de repos. " songea Kamisama.
Il fit signe à son serviteur de l'emmener. Mister Popo ramassa délicatement la sorcière et sa boule de cristal , puis les amena à l'intérieur du palais divin
Lorsqu'il revînt à l'extérieur du palais, il assista à un spectacle à peine croyable.
Son maître se tenait là, faisant la démonstration de ces pouvoirs, nouvellement acquis. Des pouvoirs stupéfiant qui laissèrent Mister Popo bouche bée. Il avait peine à croire à ce qu'il voyait.
Kamisama l'aperçut alors. Il se retourna vers lui.
" étonnant, n'est ce pas ? dit le Namek d'une voix sereine et apaisée.

" Et pourtant je ne force pas..."


La suite prochainement






Note(s) Personnelle(s) :

Penser à mettre en avant le personnage de Baba dans la suite

Donner une place importante à Kamisama sans pour autant le faire participer à des combats d'anthologies

Lui donner un aspect sombre, mystérieux

Trouver des quêtes à Mister Popo

Faire intervenir des personnages liés à la magie dans l'univers de Akira Toriama

Mettre en avant des personnages que l'auteur a au fil du temps délaissé, mais en gardant un aspect occulte




















Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Green Angel
Tour Karin
avatar


Messages : 129
Date d'inscription : 27/04/2012
Age : 1928
Localisation : île de france

MessageSujet: Re: Dragon Ball Occult : the Darkness of Kamisama   Sam 28 Avr - 17:55

La suite ( 28 . 04 . 2012 )





Au sommet de la tour Karine, le maître des lieux observait avec attention ce qui se passait plus bas.
Une ombre amicale s'approcha de lui avec nonchalance, un gâteau à la main.
" Qu'est ce qui se passe ? " demanda Yajirobé "Qu'est ce que tu regardes comme ça ? "
L'ermite se gratta l'oreille , signe que quelque chose le gênait.
Son compagnon l'avait comprit.
" Tu ne peux pas me le dire , c'est ça ? " continua-t-il en mordant à pleine bouche dans son gâteau.
" De toute façon, ça ne m'intéresse pas... "
Il poursuivit son monologue sans se rendre compte que son ami ne l'écoutait pas.
Le maître-chat avait autre chose à faire que d'écouter les divigations gastronomiques de son compagnon. Il avait détecté l'inquiétant changement qui venait de s'opérer chez Kamisama... Et ces incidences sur le monde d'en bas.
Il prit la décision de lui rendre visite afin d'obtenir des éclaircissements.
Mais il n'était pas question de fouler le sol du palais divin. Pas sans y avoir été invité.
Ce serait un sacrilège.
Maître-Karine décida donc de s'y rendre d'une autre manière. L'ermite se concentra un long moment , prononçant des mantras afin de s'isoler du brouhaha émis par Yajirobé. Il finit par faire le vide en lui. Plus aucune pensée , plus aucune émotion ne le traversait.
Son ami continuait son interminable laïus sur les bienfaits des sept à huit repas par jour. " ... Quand l'appétit va , tout va ... Le secret d'une bonne alimentation ... "
Trop occupé à s'écouter parler , Yajirobé ne vit pas l'essence fantomatique qui s'échappait avec délicatesse du corps de l'ermite. Le corps astral du maître-chat finit par s'extirper totalement de son enveloppe charnelle et s'éleva avec grâce en direction du palais de Kamisama.
Une fraction de seconde plus tard il arriva à destination.
Mister Popo l'accueillit avec la politesse qui le caractérise. " Bienvenue à vous , Maître-karine. Qu'est ce qui nous vaut l'honneur de votre présence ?
- j'aimerais obtenir une audience auprès du Très-Haut. J'ai décelé quelque chose d'inquiétant sur la Terre . Je souhaiterais en discuter avec lui , si il accepte de me recevoir.
- Malheureusement , cela est impossible. Le Tout-Puissant ne doit pas être dérangé. Il suit actuellement une formation auprès d'une sorcière qui lui apprend à ... " Mister Popo s'interrompit. Le serviteur en avait déjà trop dit. Il regretta immédiatement ses propos.
L'ermite le rassura.
" N'ayiez crainte Mister Popo. Sous cette forme je peux lire vos pensées. Si vous ne m'aviez pas dévoilé cette précieuse information , je l'aurai su de toute façon... " Mister Popo sourit. Le serviteur savait bien que le corps astral du maitre chat en était capable. mais il savait aussi que ce n'était pas le genre de l'ermite de pénétrer l'esprit de quelqu'un contre son gré.
" Mon maître ne peut vous accueillir. Mais rien ne vous empêche de vous introduire en moi pour savoir ce qui s'est passé. "
Maître-Karine sourit à son tour. il venait d'obtenir la permission qu'il attendait.
Le corps astral s'introduisit à l'intérieur de Mister Popo. Il vit comment Kamisama et son valet demandèrent à Baba la sorcière d'accroître significativement les forces magiques du Tout-Puissant. Devant le refus de la magicienne dans un premier temps , ils lui montrèrent ce qu'il adviendrait de la terre , si ils laissaient Son Goku et ses amis affrontaient les sayans. La vision apocalyptique , destructrice de la planète suffit à elle seule à la faire changer d'opinion. Baba vit les populations fuirent les villes, les tremblements de terre , des créatures mi-plantes mi-humaines émergées de la terre , leurs yeux rouges et leurs rires sardoniques cherchant à la rendre folle.
La sorcière accepta de suivre Kamisama et Mister Popo au palais céleste.
Le serviteur lui présenta un parchemin ancien ne pouvant être lu que par une sorcière expérimenté, sous peine de voir son contenu perdu à jamais.
Baba fut émerveillée.
Quel trésor fabuleux avait elle entre les mains !!! Il ne lui fallut que quelque seconde pour reconnaître le précieux manuscrit.
Le saint graal de tout occultiste : Le légendaire rituel démoniaque de l'ange déchu Garlic . Le seul rituel connu à ce jour capable de délivrer la connaissance absolue en matière de sciences occultes.
Cet immense savoir était là, à portée de main. Sa main.
Une immense joie s'empara d'elle. Il y a bien longtemps que la sorcière n'avait ressentie un tel bonheur. Sauf peut être quand elle avait faillit tuer Tortue géniale en lui envoyant une démone Lilith pour le séduire et le tuer durant l'acte sexuel.
Baba la sorcière ne put masquer son enthousiasme. Mister Popo la rappela à l'ordre.
" Au cas où l'idée saugrenue de t'emparer du pouvoir contenu dans ce parchemin et de le garder pour toi te traverserait l'esprit , sache que mon maître te tuerait aussitôt... " Le sourire de la sorcière s'estompa immédiatement. " Vous n'oseriez pas vous en prendre à une pauvre vieille femme ? " demanda Baba sournoisement. Kamisama , calmement , lui adressa un sourire. " La vraie question est : crois tu qu'avec un tel pouvoir la vieille femme que tu es sera capable d'empêcher la vision apocalyptique que nous t'avons montrer ? "
Kamisama avait trouver les mots justes.
Baba se sentait très mal à l'aise. Son avidité naturelle la poussait à vouloir garder pour elle ce précieux trésor. Mais le bon sens lui faisait admettre son impuissance et son inutilité devant la menace sayanne.
Elle plia un genou à terre respectueusement. S'inclinant devant le Tout-Puissant avec révérence.
" Pardonnez moi. " dit elle humblement , avec une voix solennelle.
Mister Popo et Kamisama exprimèrent leur satisfaction en s'inclinant légèrement par politesse.
Lorsqu'ils se redressèrent , Baba avait disparue.
La voyante se trouvait au bord du palais , prête à sauter dans le vide. Tout en secouant le parchemin au dessus de sa tête , la sorcière se mit à hurler de toutes ces forces. " Ciao , les Nazes !! Je me casse d'ici !!! "

Spoiler:
 

Le corps astral de Maitre-Karine qui assistait à cette scène désopilante ne put s'empêcher de rire.

" Popo , va me chercher cette imbécile , "
Le serviteur se jeta dans le vide , à la poursuite de la voleuse.



A venir :
Popo contre Baba

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donkario
Salle de l'esprit et du temps
avatar


Messages : 757
Date d'inscription : 03/11/2011
Age : 22
Localisation : Garges-lès-Gonèsses (95)

MessageSujet: Re: Dragon Ball Occult : the Darkness of Kamisama   Sam 28 Avr - 21:52

Vraiment pas mal ta fanfic, je n'ai lu que la première partie (pour l'instant) mais... c'est vraiment bien écrit, l'histoire est assez entraînante. Je suis préssé de lire les suites pour ma part ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://draguto.forumactif.fr/
Green Angel
Tour Karin
avatar


Messages : 129
Date d'inscription : 27/04/2012
Age : 1928
Localisation : île de france

MessageSujet: Re: Dragon Ball Occult : the Darkness of Kamisama   Dim 29 Avr - 1:00

La suite ( 29 . 04 . 2012 )



Note : la confrontation Baba face à Popo sera narrée plus tard ( elle ne fait pas partie de l'histoire de base , c'est un ajout humoristique destiné à faire souffler le lecteur devant le côté sombre de la fan fiction )



Maitre-Karine continuait de sonder l'esprit de Mister Popo.
Il vit le terrible calvaire enduré par Kamisama. Un supplice atroce de plusieurs heures. Supplice durant lequel le serviteur plein de compassion envers son maître ne put retenir ses larmes.
La souffrance de maître Popo était sienne. Il la ressentait comme s'il s'agissait de sa propre douleur. Ses souvenirs se confondant avec les siens.
A l'extérieur , le corps de Popo versa une larme. Mais ce n'était pas une larme de tristesse. C'était une larme de joie à l'idée que quelqu'un partage sa douleur.
La forme astrale du maître-chat observa comment le courageux Kamisama endura les tourments qui lui furent infligés par les démons de Garlic. Créatures invisibles pour Mister Popo et Baba lorsque les évènements se produisirent , car les démons se trouvaient eux aussi sur le plan astral , mais parfaitement visible par Maitre-Karine .
L'ermite reconnut ces démons , ils appartenaient tous au bas astral. Ils avaient été chassé du paradis pour diverses raisons. Mais l'un d'eux attira plus particulièrement son attention. Il restait en retrait. Se refusant à participer à ce lynchage odieux.
Les autres entités démoniaques s'adressèrent à lui.
" Qu'est ce que tu fous ? Viens t'amuser avec nous... Regarde. Il ne peut même pas se défendre. "
Mais le démon ne leur prêtait aucune attention. Il ferma les yeux. Laissant ces compagnons retourner à leur basse besogne.
" Pff... Laissons le." dit l'un d'eux en souriant aux autres " Il se croit différent de nous... Monsieur croit à la rédemption... " Et tout en achevant sa phrase , il éclata d'un rire moqueur.
Les créatures maléfiques pénétrèrent le corps de Kamisama , lui faisant subir les pires tourments. Le maître de Mister Popo résista tant qu'il put. Mais la souffrance finit par avoir raison de lui et il perdit conscience.
C'est du moins ce qu'il leur fit croire. Car la lumière bienveillante de son corps désintégra littéralement les démons , ne laissant qu'une vague fumée noirâtre autour de Kamisama.
Le démon qui s'était mis en retrait applaudit sous le regard étonné de maître Karine.
" Bravo. " lâcha l'entité démoniaque sur un ton amère , limite sarcastique.
" Non seulement ces débiles ne l'ont pas tué , mais ils sont mort et lui ont cédés tous leurs pouvoirs... "
Le corps astral du maître chat resta perplexe. Avait il bien compris, bien interprété les souvenirs de Mister Popo ?
Est il possible, imaginable , que Kamisama , Dieu en personne , fasse appel à des démons dans le seul et unique but de les tuer et leur voler leur pouvoirs ?
Cette idée étrange laissa l'ermite sans voix.
Aussi critique que soit la situation , aussi dangereuse que soit la menace sayanne , n'était ce pas là , jouer avec des forces potentiellement dangereuses ?
L'aura de Kamisama le conforta dans ses doutes. Sa puissance s'était démultipliée mais elle avait une teinte noire inquiétante. Loin d'être mauvaise , elle ne dégageait plus rien. Ni bonté , ni malfaisance. Rien que le vide.
L'unique démon encore en vie , invisible aux yeux du maître de Mister Popo , s'approcha et lui murmura à l'oreille :" C'est ma place que tu a pris... C'est moi qui aurait dû être Dieu... Mais le jour viendra où je reprendrais ce qui me reviens de droit... Et crois-moi , ce jour est plus proche que tu ne le penses. " Puis il quitta les lieux en disparaissant dans une lueur bleue aveuglante.
Cette scène effrayante fit frissonner maître Karine.
L'ermite ne se rendit même pas compte qu'il avait quitté le corps de Mister Popo.
Celui-ci justement lui posa une question qui le ramena à la réalité.
" Avez vous trouvé réponse à vos interrogations, maître-karine ?
- Oui... Et bien davantage. Je vous remercie , mister Popo.
- Davantage ?
- J'ai assisté au rituel pratiqué par Baba. J'y ai vu des choses que ni vous ni le Très-Haut n'ont put voir , grâce à ma forme astrale.
- ...
- J'ai vu des entités du bas astrales s'en prendre à votre maître. J'ai vu comment il les a détruites. Comment il s'est approprié leurs pouvoirs démoniaques.
- V...Vraiment ?
- Mais plus inquiétant... J'ai vu l'une des créatures astrales s'enfuir. Elle a disparue dans une lueur bleue.
- Une lueur bleue ?
- Oui... Et la créature semblait bien connaitre le Très-Haut. Car avant de partir , elle a dit que c'est à elle que la place de Dieu de la Terre aurait dût revenir. "
Un long silence s'installa entre Maître Karine et Mister Popo. Ce silence fut rompu par Kamisama en personne.
Il sortit de son palais , accompagné de Baba la sorcière qui se tenait sur sa boule de cristal comme à l'accoutumée.
" Karine , toi qui est perspicace , tu dois avoir deviné l'identité de cette créature , n'est ce pas ? "
Le maître-chat resta silencieux. Le maître de la tour Karine avait déjà entendu parler de ce vieux mythe, cependant il était persuadé qu'il s'agissait d'une légende.






La Légende de l'Aspirant-Dieu


Baba , la voyante - De qui parlez vous ?

Mister Popo - Certainement d'un démon qui veut prendre la place de mon maître pour gouverner la Terre. Ils sont nombreux à vouloir usurper votre place , Très-Haut.

Kamisama - Non , l'entité que Karine a vu n'était pas un démon...

Baba , la voyante - C'est impossible. S'il s'agit bien du rituel démoniaque de Garlic alors ça ne peut être qu'un démon. Dois je vous rappeler que j'ai personnellement fait le rituel ? Je sais parfaitement ce qui s'est passé... Les anges bannis de Garlic sont venus mettre à l'épreuve celui qui aspire à la connaissance parfaite des sciences occultes , en l'occurrence vous Tout-Puissant. Votre détermination a su venir à bout de leur supplices.

Mister Popo - Mais Maître-karine se trouvant sur le plan astral , il a pu voir l'apparence réel de ces créatures. Selon ces dires , ce n'était pas les souffifres de Garlic , mais des entités du bas astral dont l'une semblait connaitre le Très-Haut et revendiquait sa place.

Maître Karine - A vrai dire , j'ignore s'il s'agissait bien des hommes de main de Garlic car je ne les ai jamais rencontré personnellement. En revanche l'un d'entre eux se démarquait clairement du lot. Son aura était... Bleue.

Baba , la voyante - Bleue ? Mais ça n'a pas de sens... Aucune créature d'en bas ne dégage d'aura bleue. Cette couleur n'existe même pas dans le bas astral !

Kamisama - Détrompe toi, Baba. Il existait autrefois une entité dont l'aura était bleue. Cependant elle ne figurait pas dans le bas astral , car ce n'était pas une entité mauvaise.

Baba , la voyante - Mais alors qu'est ce que c'était ?

Kamisama - Un ange .

Sur ces mots , Kamisama tourna le dos à ses interlocuteurs pour scruter la Terre du haut de son domicile. La vue était magnifique. De là , il pouvait voir tout ce qui se passait sur Terre. La Terre... Cette planète magnifique qui l'avait accueillit comme si c'était la sienne , mais qui ne l'avais jamais été.

Kamisama - Comme vous le savez certainement , le démon Piccolo et moi ne formions qu'un à l'origine. Mais ce que vous ne savez probablement pas , c'est que ni lui ni moi ne sommes né ici. Nous sommes né sur une lointaine planète située à de nombreuses années lumières de la vôtre.
Ma planète d'origine , et mes parents , sont morts lors d'un cataclysme sans précédent dans l'univers.
Quand je suis arrivé ici , sur cette planète , il ne m'a pas été facile de m'intégrer...
Les hommes ne sont pas tendres. En particulier avec ce qui n'est pas comme eux. Devant la bêtise humaine , je me suis isolé.
Des siècles durant.
Puis un jour , ce que j'ai pris pour un humain est venu vers moi.
Mais il n'avait rien d'humain. il avait beau les cacher , je pouvais deviner les ailes dans son dos. Son tempérament pacifiste trahissait son inhumanité. Tout comme sa bonté envers les animaux et la nature.
Nos discussion durèrent des jours , des semaines , des mois , des années ...
Comme moi , il n'avait nul besoin de manger , encore moins de boire.
Lorsqu'il fut convaincu de ma nature bonne , il me montra ses ailes et me révéla son nom.
Ensemble , nous quittâmes le monde des humains. Nous nous rendirent au ciel où je fis la rencontre de Dieu en personne. Entouré de ses anges , il m'instruisit et me forma comme si j'en étais un moi-même. J'étais heureux. J'avais trouvé une famille. Une nouvelle famille.
Mais ma présence suscita des jalousies.
Et lorsque Dieu sentit venir le moment de désigner celui ou celle qui lui succéderait , certains anges n'apprécièrent guère ma présence en ces lieux. Ils furent bannis du ciel... A jamais.
Lorsque le jour de la succession arriva , nous étions trois à prétendre au titre : moi , Garlic et l'ange qui m'avait autrefois amené au ciel.
Garlic fut le premier évincé. Fou de colère , il tenta de prendre le pouvoir par la force , n'hésitant pas à s'allier avec ceux qui avait été chassés du ciel et à les faire rentrer en douce , pour tenter de renverser l'autorité suprême.
Un épique combat s'ensuivit .
Un affrontement titanesque au cours duquel Garlic et ses alliés perdirent la vie.
Cependant , contrairement aux humains , ils ne pouvaient être que partiellement détruit . Leur essences immatérielles , leurs âme continuaient à vivre et à tourmenter celles des humains.
Dieu décida donc de les enfermer dans un lieu spécifique créer spécialement à cet effet. Un lieu différent , réservé aux âmes dépravées . C'est ainsi que naquit le bas-astral.

Tout rentra dans l'ordre.

La paix était revenue sur la Terre mais aussi au ciel. La planète connue une ère de paix sans précédent.
Le successeur pouvait de nouveau être désigné. Et ce fut l'autre aspirant-Dieu qui fut choisi.
Je félicita l'ange qui m'avait autrefois recueillit. Il méritait amplement cette nouvelle place. Je m'inclinais donc avec déférence et sincérité devant notre nouveau Dieu.
Son amour de l'humanité lui poussa à montrer son vrai visage aux hommes.
La période de paix que l'humanité avait réussi à maintenir y était pour beaucoup. Ce devait être une récompense pour l'humanité. Un cadeau d'une valeur inestimable.
Mais ce ne fut pas le cas.
Les hommes n'était pas prêts , pas assez matures.
Malgré son nouveau statut , l'autorité suprême avait conservé le visage de l'ange qu'il fut autrefois. Ce visage qui m'avait accompagné des siècles durant lors de mon séjour sur Terre et après au ciel.
Et l'humanité n'était pas à ce moment prête à admettre que Dieu était... Une femme.
Les hommes se révoltèrent. Prétextant une usurpation , des raisons sans fondements... Ils se mirent à vénérer de fausses divinités. Des anges bannis pour la plupart. A bafouer toutes les règles que nous leur avions inculquées.
Au final , leur comportements permis à Garlic et sa clique de sortir de leur prison en s'incarnant dans des corps humains. Ceci causa la fureur divine qui décida de punir l'humanité .
La race humaine fut éradiqué de la planète , Garlic , enfermé dans une dimension obscure dont personne ne pouvait s'échapper. Ces sbires réintégrèrent le bas-astral.
Devant la violence déchainée contre l'humanité; certains anges commencèrent à se poser des questions. Notre nouveau Dieu avait il fait le bon choix en rayant purement et simplement la race humaine de la surface du globe ?
Les anges décidèrent d'élire un nouveau chef . Je fus nommé , en tant que nouvelle autorité suprême. Ce devait être un grand jour pour moi. Ce fut le plus triste.
A contre coeur je dus chasser du paradis celle qui m'y avait introduit.
Mes responsabilités nouvellement acquises m'y obligeaient .
Elle ne protesta pas et entra de son plein gré dans le bas astral.
je lui fit un ultime cadeau d'adieu : je modifiais son apparence afin d'éviter les représailles démoniaques à son encontre. Tout démon ne verrait en la regardant qu'un démon ordinaire , sans intérêt.

Maître Karine - Cet ange est donc prisonnier... De son plein gré ? Elle peut donc sortir quand bon lui semble ?

Kamisama - Non , uniquement quand son successeur s'éteindra... Elle retrouvera alors le statut qui fut le sien avant sa condamnation.

Baba , la voyante - Son successeur... Vous voulez dire... Vous ?

Kamisama ne répondit pas.
Ce n'était pas nécessaire. Tout le monde avait compris.
Son affrontement contre les sayans serait son dernier combat.
Les sayans n'allaient pas seulement apporter l'apocalypse et semer la destruction sur terre. Ils allaient libérer une divinité ancienne dont la colère divine à autrefois suffit à rayer l'humanité de la carte...


A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyuki
KaioshinKai
avatar


Messages : 4649
Date d'inscription : 30/09/2010
Age : 21
Localisation : Corse

MessageSujet: Re: Dragon Ball Occult : the Darkness of Kamisama   Dim 29 Avr - 13:26

Je trouve effectivement cette fanfiction intéressante et très bien écrite. Bonne continuation, je lirais la suite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Green Angel
Tour Karin
avatar


Messages : 129
Date d'inscription : 27/04/2012
Age : 1928
Localisation : île de france

MessageSujet: Re: Dragon Ball Occult : the Darkness of Kamisama   Dim 29 Avr - 18:13




L'atmosphère au palais de Kamisama était loin d'être à la fête .
Les révélations fracassantes que venait de faire le propriétaire des lieux avaient pour ainsi dire plomber l'ambiance.
La vision de Maître-Karine avait révélé une information de toute première importance. La venue prochaine des sayans allait non seulement causer le décès de Kamisama mais surtout permettre à une dangereuse entité de refaire surface.
Il y avait donc à présent une double menace.
Le silence était pesant . Kamisama , Mister Popo , Maître-Karine et Baba la voyante restèrent muets un long moment .
La situation était sans issue et ils le savaient.
Le silence fut rompu par un invité pour le moins inattendu. C'était Yajirobé.
L'homme , couvert de sueur et à bout de souffle , avait fait le trajet depuis le sommet de la tour Karine avec le corps du maître-chat sur le dos .
" Peuf ! Peuf ! J'ai bien cru que je n'y arriverai jamais... "
Les autres le regardèrent , stupéfaits . En particulier Maître-Karine qui voyait son enveloppe charnelle sur le dos de son ami.
" Que fais tu ici avec mon corps , imbécile ?! " hurla le chat , incapable de contenir sa colère.
Mais Yajirobé ne répondit pas. De toute évidence , il ne semblait pas capable de voir l'essence astrale de son compagnon.
Avec une respiration difficile , il prit la parole d'un ton solennel et triste.
" C'est... Peuf ! Terrible... Maître-Karine est... Mort."
Et comme pour illustrer ses propos, il déposa le corps sans vie à ses pieds.
Les autres le regardèrent. Une goutte de sueur sur le front.
" J'ai eu beau lui mettre des gâteaux sous le nez... Lui mettre des baffes... Agiter une pelote de laine sous ses yeux pour l'inciter à jouer... Le gratouiller sous le menton...Rien n'y fait... Il ne bouge plus. " A présent la goutte de sueur était aussi grosse qu'eux.
Yajirobé se mit à genoux devant Kamisama.
" Je vous en supplie, seigneur. Mon Dieu... Ressuscitez-le "
Il se mit à réciter tous un tas de prières issues des religions les plus populaires.
Les autres le regardaient faire sans mot dire. Leur vêtement débraillés trahissait leur incrédulité devant l'aspect incongru de la situation .


" Pardonnez son geste. " s'excusa Maître-Karine " Il ne voulait pas souiller le sanctuaire en amenant mon enveloppe charnelle ici."
Kamisama resta perplexe.
" Il est venu ici en escaladant le bâton magique à la seule force de ses bras et avec ton corps sur le dos. "
Yajirobé cessa ces prières , croyant que le namek s'adressait à lui. " Euh... Si c'est à moi que vous parlez... Oui , j'ai dû grimper le long de ce maudit bâton interminable. "
Son interlocuteur lui fit signe de se redresser et d'approcher.
" Tu portes en plus la tenue d'entrainement que je t'avais faites. "
L'homme se redressa en se justifiant.
" Oui. Lorsque j'étais venu ici avec Yamcha et les autres , vous m'aviez bien dit que tant que je poserai le pied sur votre domaine je devais la porter... Sinon vous me tueriez. C'est bien , ça ?"
Une goutte de sueur suinta sur le front de Mister Popo et de Kamisama. Ils se souvenaient ô combien il avait été fastidieux d'obliger Yajirobé à conserver le vêtement pendant l'entrainement. L'homme , particulièrement paresseux , l'enlevait dès qu'ils avaient le dos tourné. ils finirent par le menacer de mort , fatigué de devoir le surveillé en permanence. Visiblement , il avait prit la menace très au sérieux.

" Qu'est ce qu'elle a de spéciale cette tenue ? " demanda naïvement Baba la sorcière.

Mister Popo essuya son front avec son mouchoir avant de répondre à la voyante. " Elle pèse deux cent cinquante kilos. "
La sorcière n'en croyait pas ses yeux. Ainsi donc derrière cet air débonnaire , se cachait une force insoupçonnée.
" Il fait partie du groupe d'amis de Son Goku, j'imagine. " Mister Popo répondit par l'affirmative.

Kamisama proposa un marché à Yajirobé. " Si j'exauce ton souhait , tu devras rester ici à t'entrainer à mes côtés. "
Sans hésiter , Yajirobé accepta l'offre.
Mais son interlocuteur exigea davantage. " Je n'ai pas fini... Tu devras porter une nouvelle tenue encore plus lourde jusqu'à ce que les sayans arrivent sur terre. "
" Plus lourde ? " répéta l'homme incrédule. " Très bien, tout ce que vous voudrez... Mais ramenez le à la vie. "

La forme astrale de maître-Karine s'approcha de Kamisama. " Qu'avez vous en tête , Tout-Puissant ? Je sais que ce qu'il a fait est assez spectaculaire. Mais vous ne pouvez pas comptez sur lui contre les sayans. C'est un vrai trouillard , il s'enfuira à la première occasion... "

Kamisama esquissa un sourire de satisfaction en déclarant :" Je vais y remédier. "
Sa réponse s'adressait aussi bien à Yajirobé qu'à Maître-Karine.

" Karine , par les pouvoirs qui sont les miens , je te donne l'ordre de réintégrer ton corps. "
Yajirobé eut un net mouvement de recul et manqua de tomber par terre en voyant le namec lever les bras au ciel.
Baba et Mister Popo ne purent s'empêcher de pouffer de rire devant la naïveté de Yajirobé. ils assistèrent à un spectacle rare auquel ils n'auraient jamais cru assister un jour : Kamisama jouant la comédie.
Usant de tout le talent d'acteur dont il était capable , le namec fit d'amples gestes fantaisistes sous l'oeil impressionné de Yajirobé.
" Karine.. Lève-toi... Et marche. "
L'ermite comprit immédiatement le signal et réintégra son enveloppe corporelle. Jouant à son tour la comédie , le chat fit semblant d'avoir des difficultés à se relever. Il tituba , fit quelques pas... Sous le regard émerveillé de son compagnon.

" Merci. " dit il incapable de cacher ces larmes de joie. " Merci... De tout mon coeur... Vous ne le regretterez pas... Je... Je tiendrais ma promesse." Le maître-chat sourit en entendant cette phrase. Combien de fois l'avait il entendu de la bouche de son ami ? Combien de temps tiendrait il ?
Maître-Karine savait ce qu'il en coûtait de rompre un accord avec Dieu. Il se le rappelait à chaque fois qu'il se voyait dans la glace....
Si Yajirobé trahissait sa parole , en quoi Kamisama allait il bien pouvoir le transformer ? En dromadaire ? Cette pensée hilarante le fit glousser...

L'ermite mit une tape amicale sur l'épaule de Yajirobé et fit un clin d'oeil à Mister Popo. Il s'inclina respectueusement devant Kamisama avant de quitter les lieux. Sa tour ne pouvait rester plus longtemps sans surveillance. il devait la regagner au plus vite.

" Où va-t-il ? " demanda Yajirobé légèrement inquiet.
Pour toute réponse , Kamisama lui fit signe de le suivre à l'intérieur du palais .
Yajirobé marqua un temps d'hésitation. Il commençait déjà à regretter sa promesse. Et s'il s'enfuyait maintenant ?
Non , c'était hors de question. Qui sait ce qui allait se passer ? Maître-Karine allait peut-être mourir de nouveau ?
A cette désagréable idée , Yajirobé s'élança à vive allure à l'intérieur du palais. Hors de question de faire attendre Kamisama.


" Voilà qui va devenir intéressant , très intéressant même. " dit malicieusement la sorcière Baba.
Mister Popo , perplexe , regarda la voyante d'un air pensif sans vraiment savoir où elle voulait en venir.
" De quoi parles tu ? " demanda le valet avec un intérêt appuyé.
" Regarde . " répondit elle en indiquant du doigt l'étrange symbole qui venait d'apparaitre sur le large dos de Yajirobé qui s'enfonçait dans les méandres du palais.
Mister Popo se pencha légèrement en avant , une main au dessus du front afin de mieux voir de loin. Effectivement un sceau magique , un sygil , clignotait subtilement de la région lombaire à la nuque de Yajirobé , dépassant amplement de ces vêtements.


" C'est le sceau de Weeca. " poursuivit Baba un sourire aux lèvres.

" Tout à l'heure , ton maître ne faisait pas de gestes fantaisistes , contrairement à ce que je pensais , quand il faisait croire à l'autre idiot qu'il ramenait l'ermite d'entre les morts... C'était bien de la magie... Une magie terriblement efficace... Et discrète avec ça."
Ces mots firent trembler Mister Popo. Il craignait fortement que son maître ne prenne goût aux forces dites occultes. La magie et l'occultisme ne devaient en aucune façon entrer dans le quotidien de Kamisama.
" Qu'est ce que c'est que ce sceau ? " interrogea Mister Popo avec une crainte à peine dissimulée.
La sorcière ménagea le suspense un petit moment , certainement dans le but de faire languir son interlocuteur.
" C'est un outil magique d'une puissance inégalable. Il est dit que celui ou celle qui portera ce sceau développera des aptitudes occultes sans limites..." Visiblement , Baba avait capturé l'attention de Mister Popo. Le serviteur la fixait et paraissait avide d'en savoir plus. Elle voulait faire durer le plaisir.
Mais à sa grande surprise le valet ne la laissa pas poursuivre.
" Tu as dis la même chose pour le parchemin de Garlic... Avant de tenter de t'enfuir avec. "

" ça n'a rien à voir. " dit Baba , vexée.

Mister Popo eut un mouvement de recul quand il vit scintiller la pupille de la sorcière...
La voyante manigançait quelque chose... Mais quoi ?


A venir prochainement :
Les origines du Sceau de Weeca
....

( Si Baba la Sorcière le veut bien... Smile )



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Green Angel
Tour Karin
avatar


Messages : 129
Date d'inscription : 27/04/2012
Age : 1928
Localisation : île de france

MessageSujet: Re: Dragon Ball Occult : the Darkness of Kamisama   Lun 30 Avr - 16:39

La suite ( 30 / 04 /2012 )


En raison d'un mouvement de grève protestataire du syndicat des sorcières , Baba refuse de vous narrer l'origine du sceau de Weeca.

Nous vous présentons nos plus humbles excuses et nous vous demandons d'accepter en attendant l'histoire suivante.



Kamisama et Yajirobé descendirent un long escalier étroit menant au sous sol du palais divin.
Le namec ouvrit lentement une porte dont la poignée avait une forme de rose . Ils entrèrent dans une magnifique pièce couverte de fleurs en tout genre. Des animaux dotés d'ailes virevoltaient ici et là , sans violence , en se faisant des câlins de temps à autres.
Ce spectacle mis mal à l'aise Yajirobé.
" Bienvenue en Eden. " dit Kamisama.
Il s'agenouilla auprès de l'une des bêtes et la caressa affectueusement.
L'animal se laissa faire en émettant un bruit attachant.
Yajirobé était de moins en moins à l'aise. Il se demandait ce qu'il faisait là.
" Tu vas commencer par nourrir les animaux , ensuite tu feras leur toilette et tu les dorlotera jusqu'à ce qu'ils s'endorment..."
La bouche de Yajirobé resta grande ouverte comme un tunnel . Son menton près à toucher le sol.
" Qu...Qu...Quoi ? " beugla Yajirobé. " Vous... Vous plaisantez ?! "
Le regard furieux de Kamisama suffit à le convaincre que non.
Yajirobé commença à ruminer dans sa barbe , à voix basse de sorte que le namec ne puisse entendre ce qu'il disait.
" La compassion est très importante. En particulier envers les plantes et les animaux. " reprit Kamisama sur un ton des plus sérieux. Tout en pointant l'index en l'air afin de prendre une attitude professorale , il poursuivit son discours.
" La nature a énormément à nous apprendre. Le règne végétal comme animal t'enseignera à mieux comprendre le monde caché qui nous entoure. Sans compter que la forêt recèle de nombreux secrets qui pourraient t'être utile pour affronter la menace sayanne."
Yajirobé n'écoutait plus. Il avait pris la direction de la sortie et s'apprêtait à en franchir le pas.
Au moment où son pied allait toucher le sol , une mystérieuse force le projeta à l'intérieur.

" Inutile de faire preuve de brutalité ! " cria Yajirobé en collant un pansement sur l'énorme bosse qui poussait sur sa tête.
" Oh , mais je n'y suis pour rien.... " rétorqua Kamisama paisiblement. Puis le namec quitta la pièce d'un pas hautain plein d'assurance.
Une voix suave et féminine se fit entendre. " C'est moi qui est fait ça. "
En refermant la porte , Kamisama fit un sourire à Yajirobé:" Si tu survies un mois entier ici , je reviendrais te chercher pour que nous commencions l'entrainement ensemble. " Puis le namec claqua des doigts. Son geste tripla le poids de la tenue du pauvre Yajirobé qui se retrouva face contre terre.
" En..Enfoiré !! " marmonna l'homme , sachant pertinnement qu'il ne pouvait plus être entendu.
Un bichon maltais géant avec des ailes regarda la scène avec amusement et s'approcha de lui. Puis il leva la patte et l'arrosa avant de retourner vaquer à ses occupations.

" S..Sale bête ! "s'écria yajirobé en se relevant avec d'énormes difficultés. Une fois debout , il tenta d'enlever la tenue qui lui paraissait peser des tonnes. Mais une force mystique l'en empêchait et le brûlait à chaque fois qu'il essayait.
" ça ne sert à rien " se moqua la voix féminine " le sceau sur ton dos ne te permet pas de retirer cette lourde tenue."
" Qui a dit ça ? " éructa Yajirobé.
Mais la voix ne répondit pas. L'absence de réponse ne fit qu'accroitre son énervement. Envahi par la fureur , il s'approcha dangereusement de l'animal qui s'était laissé aller sur lui. Le bichon maltait le regardait venir sans crainte. Yajirobé avait beaucoup de mal à marcher à cause du poids du vêtement , sans compter qu'il n'avait pas récupérer de son long trajet depuis la tour Karine.
L'animal était à présent à quelques mètres de lui. Il ouvrit grand les bras pour le saisir. " Ah ! Ah ! je sens que je vais faire un bon repas... "
" Tu n'as pas honte ? T'en prendre à une vie innocente ? " demanda la voix suave de tout à l'heure.
Cette fois , Yajirobé commença à avoir peur. Non pas que la voix ait quoi que ce soit d'effrayant , mais un sentiment oppressant le gagna. Un sentiment s'étendant de tête aux pieds. Un froid glacial parcourut sa colonne vertébrale. Il avait compris.
" Tu... Tu es à l'intérieur... A l'intérieur... De moi ? " s'écria Yajirobé , terrifié.

Yajirobé - Comment... Comment est ce possible ?

La voix - C'est plutôt à moi de poser cette question. Comment une créature aussi ignoble que toi ose porter mon sceau ?

Yajirobé - Ton sceau ?

La voix - Le motif que tu portes sur le dos. Ne me dis pas que tu ne l'as pas remarqué...

Yajirobé - ça... ça y est. J'ai complètement perdu la tête. ça devait finir par arriver , à force de passer mes journées à parler avec un chat... Je suis devenu cinglé... Je me mets à parler tout seul.

La voix - Si tu étais fou , t'empêcherais tu toi même de sortir de cette pièce au point de te blesser comme je l'ai fait tout à l'heure ?

Yajirobé - Euh.. Non. Et ne le prends pas mal, mais si j'étais fou , je ne prendrais pas une voix de fille.

La voix - Génial. Idiot et mysogine.

Yajirobé -Mis aux.. quoi ?

La voix - T'occupes. Il va falloir que tu fasses exactement ce que je te dis.

Yajirobé - Pourquoi ferais je ça ? Je ne suis pas ton larbin.

La voix - Comme tu voudras. Observe autour de toi. Ce paysage idyllique regorge de végétaux et d'animaux hostile à l'humanité mais ton oeil humain ne pourra jamais les voir... Je suis capable d'enlever temporairement les lorgnières qui te bouchent les yeux... Mais il te faudra m'obéir.

Yajirobé - Tu bluffes. je ne te crois pas. Il n'y a rien de tout ça ici.

La voix - Vraiment ? On en reparlera dans deux minutes quand l'urine du bichon t'aura entièrement changé en pierre.


Yajirobé s'arrêta net. Il observa sa jambe. La voix avait dit vrai : son pied était entièrement en pierre et cela gagnait peu à peu le reste de son corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Green Angel
Tour Karin
avatar


Messages : 129
Date d'inscription : 27/04/2012
Age : 1928
Localisation : île de france

MessageSujet: épisode spécial du 1er Mai 2012   Mar 1 Mai - 4:16

*** épisode spécial du premier mai 2012 ***


Chers lecteurs , je vous remercie de vos messages qui m'ont fait plaisir. C'est en effet un réel plaisir de savoir qu'il y a des gens qui vous lise , peu importe leur nombre , qui apprécie ce que vous écrivez. cheers cheers cheers

Un grand merci pour vos messages d'encouragement.


L'épisode qui suit est un épisode spécial. Il est sans rapport avec la trame principale et peut donc être lu sans avoir lu ce qui a été écrit précédemment.



Faux semblant




Apool examinait son adversaire de la tête aux pieds avec curiosité et même admiration. Malgré ces blessures qui auraient été fatales à tout autre que lui , le sayan tenait encore sur ces jambes . C'était un exploit en soit .
Il avait affronté tous les gardes d'Apool et en était sorti victorieux. Plus d'une fois cependant , il avait frôler la mort . Et plus d'une fois , il s'en était sorti . Miraculeusement .
" Comment t'appelles tu ? " demanda Apool.
Le sayan cracha du sang avant de répondre. " Crosne... Crosnes , de la tribu Paragus. "
Apool connaissait un peu les rites sayans. Il savait que lorsqu'un sayan donnait le nom de sa tribu , c'est qu'il se savait condamné.
C'était un geste noble. Un geste qu'Apool respectait. Ce qui n'était pas le cas de tous les soldats de l'armée de Freezer;
" Crosnes de la tribu Paragus , sache que tu as gagné mon plus grand respect. "
Ces paroles surprirent le sayan qui ne put masquer son étonnement malgré la situation critique. Flairant un quelconque piège , il se reprit aussitôt. " Je n'ai pas l'intention de vous donner la moindre information , même si vous me torturiez. "
" Je n'en ai pas l'intention. " répondit calmement Apool. Le soldat s'approcha lentement de son adversaire en enlevant son armure.
Ce geste déstabilisa le sayan.
" Que...Que faites vous ? " interrogea-t-il.
" J'équilibre le combat. " dit Apool en jetant à terre sa protection.
" Tu es blessé... Grièvement blessé. Je ne le suis pas... Je ne pense pas que cela change grand chose à l'issue du combat mais... Si tu enfiles cette armure et que je combat sans , tu as une très faible chance de l'emporter..."
Crosnes avait envie de pleurer. Il se sentait humilié.
S'il n'avait pas affronté tous ces gardes , Apool n'aurait certainement pas pris la peine de retirer son armure. Cet affrontement aurait pris une autre tournure. Apool le savait.
" Qu'en dis tu ? " demanda le soldat de Freezer.
Mais Crosnes ne prit pas la peine de répondre , ni de ramasser l'armure. Des larmes coulaient sur ses joues.
Sa fierté en avait pris un coup.
Apool se mit en position de combat. Bien que son adversaire n'était encore qu'un jeune garçon , bien qu'il avait gagné tout son respect , les ordres de Monsieur Freezer étaient claires . Aucun sayan ne devait être épargner . Aucun .
Apool voulut en finir rapidement pour ne pas faire souffrir son adversaire. Le soldat s'élança sur son ennemi avec la ferme intention d'en finir.
Mais au moment crucial un incident inattendu se produisit.
" Attends !! " dit une voix dans le dos d'Apool " Ne fais pas ça. "
Le soldat de Freezer s'arrêta immédiatement. Il se retourna pour voir qui l'avait stoppé dans son élan .
C'était le roi Cold en personne.
" Vo...Votre majesté ? " balbutia Apool " Mais... Que faites vous ici ? "
" Je suis venu chercher ce jeune garçon que tu t'apprêtais à tuer. " Apool sentit un sentiment de frisson le parcourir en entendant ces mots.
Ce garçon devait être extrêmement spécial pour intéresser le père de Freezer. Mais de là à ce qu'il vienne le chercher en personne , cela ne pouvait signifier qu'une chose...
" Votre majesté... Ce garçon... C'est... Ne me dites pas que c'est..." Apool ne pouvait terminer sa phrase. Mais ce n'était pas nécessaire. Le sourire du roi Cold suffit à confirmer ses soupçons.
" Quoi ? Qu'est ce que je suis ? " hurla Crosnes. " Qu'est ce que je suis ? " cria-t-il en direction du roi.
Cold éclata de rire. Un rire mesquin . Un rire à vous glacer le sang .
" Tu es... Mon fils. "
Crosnes sentit le sol se dérober sous ces pieds. La réalité toute entière semblait n'être qu'un mensonge . Avait il bien entendu ?
Apool posa un genou à terre en signe de dévotion envers lui.
" Vous... Vous mentez. Vous mentez." s'écria le sayan en larmes. " Je n'ai rien à voir avec des monstres de votre espèce . "
Il frappa de toutes ces forces le roi Cold.
Celui-ci , nullement gêné , esquiva facilement et continua de sourire. " Réfléchis bien. Crois tu qu'un sayan puisse ainsi survivre à de telles blessures ? Observe attentivement tes plaies... Par endrot ta peau s'effrite... Tu ne veux pas voir ce qu'il y a en dessous ? "
Cette fois Crosnes était terrorisé.
Il ne voulait plus rien entendre. Il avait peur . Pas de ces adversaires . Peur de lui même . Peur de découvrir ce qu'il était en réalité .
Cold avait raison sur un point. Aucun sayan n'aurait pu survivre à ce qu'il avait vécu. Il avait survécu à des affrontement avec des ennemis bien plus forts que lui . Et il les avait tous battu . Pas toujours à la régulière . Mais il avait gagné.
Pas parce qu'il était l'un de ces horribles monstres à l'aspect écoeurant , mais parce qu'il était le super sayan de la légende que tous attendaient. C'était ça l'explication . Du moins le pensait il .
" je suis le super sayan légendaire. " éructa-t-il avec fierté. Galvanisé par ses propres mots , il se jeta à nouveau sur le père de Freezer sans toutefois rencontrer plus de succès.
Le roi Cold le regarda faire avec un amusement non disimulé. La situation l'amusait beaucoup vraisemblablement. Il esquivait les coups de son adversaire sans difficulté. Il aurait pu se contenter de les encaisser mais il comprit vite que le fait d'esquiver exaspérait davantage son ennemi , lui faisant oublier sa fatigue et sa douleur et décuplant ses forces.
Finalement après quelques minutes passées à esquiver ces attaques , il finit par le saisir au bras et à le projeter contre le mur.
Fou de rage , Crosnes concentra sa force entre ces mains et s'éleva dans les airs avec une sphère d'énergie d'un diamètre égale à celui de la planète.
Cold exulta , tandis que Apool partit se cacher.
" Je te reconnais bien là... Freezer. Tu as peut être perdu la mémoire , mais tu continue de vouloir détruire tout ce qui t'entoure quand tu sens que le combat t'échappe."
Crosnes n'écoutait plus son adversaire. Il n'était plus que colère. Il libéra la sphère d'énergie sur son ennemi , réduisant du même coup la planète en cendres...
Quelques minutes plus tard dans le vide intersidéral de l'espace , le corps sans vie de Crosnes gisait au milieu des gravas et des restes de ce qui fut sa planète.
Une lueur blanche s'approcha de la dépouille. A l'intérieur se trouvait Apool blessé et le roi Cold. " Dépêchons nous avant que mon champs de protection ne s'estompe. Mes scientifiques lui ont donné une autonomie de quelques minutes. Passé ce délais , le champs protecteur disparaitra , laissant le sang de Freezer nous empoisonner. " Et sur ce , il empoigna le corps de Crosnes et le mis sur son épaule.


Ils disparurent à une vitesse proche de la lumière dans le vide silencieux de l'espace.




LA SUITE ET LA FIN DE CETTE HISTOIRE LE 8 MAI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Green Angel
Tour Karin
avatar


Messages : 129
Date d'inscription : 27/04/2012
Age : 1928
Localisation : île de france

MessageSujet: Le Combat du 2 mai 2012   Mer 2 Mai - 22:59

Popo contre Baba


Les deux adversaires se faisaient face.
Baba regardait Mister Popo dans les yeux , cherchant à le faire vaciller . A le déstabiliser . Le serviteur de Kamisama avait un regard particulier , un regard vide qui le rendait imperméable à toute tentative de télépathie.
Mister Popo avait un avantage certains. Contrairement à son adversaire , son parti n'avait pas été au pouvoir pendant ces 5 dernières années.En effet , Baba avait gouvernée la France pendant un quinquénat au cours duquel la crise avait frapé le pays tout entier.
Elle était malmenée dans les sondages qui la donnait perdante au second tour avec 46 % des voix.
Le silencieux David Pujadas , chargé de faire respecter les temps de parole des 2 candidats , prit la parole.
" Madame , Monsieur bonsoir... "
Mais Pujadas n'eût pas le temps de poursuivre...
Mister Popo sauta à la gorge de Baba pour l'étriper. La sorcière ne se laissa pas faire. Elle se servit de sa boule de cristal comme d'une masse.
Le pauvre Pujadas , prit entre deux feux , fut martelé de coups de droite comme de gauche .
Les adversaires se lancèrent des noms d'oiseaux. Contestèrent les propos de l'autre. S'entredéchirant pour justifier les chifres qu'ils citaient.
Au bout de deux heures d'un débat interminable , la tension retomba.
La raison ?
Laurence Ferrari venait d'entrer sur le plateau , mettant tout le monde d'accord. Elle assomma tout le monde d'un énorme coup de marteau sur lequel était marqué 100 tonnes.


lol!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Green Angel
Tour Karin
avatar


Messages : 129
Date d'inscription : 27/04/2012
Age : 1928
Localisation : île de france

MessageSujet: Re: Dragon Ball Occult : the Darkness of Kamisama   Mar 8 Mai - 4:33

*** épisode spécial du 8 mai 2012 ***



Faux semblant 2







Crosnes sortit de sa torpeur lentement.
Ses paupières lui semblaient incroyablement lourdes. Son corps pesait une tonne.
Impossible de bouger le petit doigt.
Il voulut prendre la parole. Il ne pouvait pas. Ses cordes vocales n'émettaient pas le moindre son.
" Tu reprends enfin tes esprits , fils ? " demanda le roi Cold d'une voix faussement chaleureuse.
Il s'approcha d'un pas serein.
" Inutile de tenter de parler ou de bouger. Tu as reçu une forte dose d'anesthésiant. A ma demande. "
Fils ? songea Crosnes intérieurement De quoi est ce qu'il parle ?
" Ton opération est prévu pour dans deux heures. Mais avant cela , je voulais que tu vois ceci..." Le roi Cold accrocha un miroir devant Crosnes. le sayan put constater avec horreur que son visage avait été à moitié mutilé. La partie gauche de son visage n'était plus la sienne. C'était celle de ... Freezer. Jamais il n'oublierais ce visage monstrueux. Depuis le jour où le tyran avait exterminé en masse une bonne partie de son peuple. Il avait assisté en personne à l'extermination. Ne devant sa survie qu'à l'ingéniosité de sa mère qui l'avait envoyé dans une capsule volée à l'ennemi...
Une larme coula du visage de Crosnes en y repensant. Ils essaient de me manipuler. Mais... Je sais qui je suis. Je ne suis pas Freezer. Je le pourchasse depuis que je suis enfant... Dans le but de le torturer et de venger mon peuple.
Cette fois les larmes laissèrent place à de la colère.
Je... Ne suis pas un monstre... Je suis un sayan... Le dernier sayan .
Un hurlement assourdissant jaillit de sa gorge. Un cri phénoménal de désespoir surgissant du plus profond de ses entrailles . Le roi Cold fut projeté à l'autre bout de la pièce.
" Im... Impossible " murmura-t-il.
Tandis qu'il continuait de crier , il retrouva peu à peu sa mobilité. Ses blessures disparurent. Sa chevelure noire devint blonde.
Ses pupilles disparurent , ne laissant que le blanc de ses yeux. Sa queue de sayan tomba en poussière. Cold assista à ce spectacle , déboussolé. Incapable de dire quoi que ce soit.
" Lève toi " dit Crosnes " Lève toi... et meurs en guerrier. "
Le roi se leva lentement. De la sueur sur son front trahissait son angoisse. " Qu... Qu'est-ce que tu es ? " interrogea Cold.
Crosnes esquissa un sourire de satisfaction. " Je suis le super sayan de la légende. "
Puis il se jeta sur le démon du froid et le roua de coups. Le calvaire de Cold dura plusieurs minutes. Des minutes interminables qui lui parurent durer des heures. Peut être des jours.
Le sang de Cold aspergea les murs , pour le plus grand plaisir de Crosnes. Lorsque le roi fut sur le point de perdre conscience , le super sayan cessa de le frapper.
Il le saisit à la gorge et le souleva d'une main , comme pour démontrer sa supériorité. " Maintenant , tu vas me dire où se planque Freezer. "
Un filet de sang sortit de la bouche de Cold. Il dût cracher une quantité de sang effrayante , pour pouvoir répondre.
Son adversaire relâcha la prise pour lui permettre de reprendre son souffle.
Cold était à bout de souffle. Couvert de sang.
Et affaibli comme jamais il ne l'avait été.
" Inutile de tenter quoi que ce soit... je te tuerais avant de toute façon. " Le père de freezer ne répondit pas. Il regarda son ennemi avec un mélange étonnant d'incompréhension et de mépris.
" Pourquoi crois tu que je t'ai sauvé ? Si j'avais voulu ta mort , il m'aurait été si facile de te laisser périr dans le vide de l'espace..."
Il avait capturé toute l'attention de Crosnes. Le super sayan était suspendu à ses lèvres.
" Aucun sayan ne peut survivre dans l'espace. Aucun... " Le sourire de Cold à cet instant aurait glacé le sang de toute créature vivante. C'était un sourire carnassier . Un sourire de prédateur qui s'apprête à manger sa proie. Crosnes recula d'un pas , malgré la situation qui était clairement à son avantage.
Je ne suis pas un sayan ordinaire , songea-t-il en son for intérieur comme pour se rassuré , je suis le super sayan . Celui qui doit venger notre peuple et éliminer le tyran Freezer.
Le roi Cold le regarda droit dans les yeux. " Nous avons appris , il y a peu , que des sayans avaient été chassés de Végéta. Ils étaient atteints d'une maladie du cœur contagieuse. Un virus redoutable capable de tuer un sayan en quelque semaine seulement. Nous avons isoler la souche du virus en laboratoire à partir des cadavres de ces sayans. "
Crosnes comprit que ces frères et sœurs malades avaient été liquidés pour les monstrueuses expériences de Cold. Des éclairs dorés émergèrent de son aura.
" Je vais te tuer." dit il avec amertume.
" Non , tu ne le fera pas... Pas avant que je n'ai fini de te raconter la fin de l'histoire. " Le père de Freezer avait su trouver les mots justes. Le super sayan se calma et desserra les poings. il croisa les bras , signe qu'il attendait la suite du récit.
Sans le faire attendre plus longtemps , le roi Cold reprit la parole.
" J'ai demandé à mes meilleurs scientifiques combien de temps il faudrait à ce virus pour éradiquer totalement la race sayan de la surface du globe. Ils m'ont répondus que dans le meilleur des cas , cela prendrait dix ans. Ils nous suffisaient d'attendre. La nature ferait le reste.
Mais un évènement inattendu c'est produit. Un évènement qui allait bouleverser nos recherches. Les cadavres des sayans malades reprirent vie. Ils créerent une lune et nous attaquèrent . Ils étaient bien plus forts qu'ils ne l'avaient jamais été. Ce qui nous intrigua fortement. Mais nous n'avions pas le temps de nous poser davantage de question. La planète sur laquelle nous nous trouvions fut détruite. Les sayans furent désintégrés par le vide de l'espace. Heureusement l'échantillon du virus que nous avions prélevé était intacte.
Freezer voulut retourné cette situation à notre avantage. il demanda à d'autres scientifiques de fabriquer un élixir d'immortalité à base de cet échantillon. Les scientifiques se mirent au travail et finirent par atteindre cet objectif.
Malheureusement, ils découvrirent trop tard que l'élixir ne se contentait pas de le rendre immortel : il le transformait petit à petit en sayan. Incapables d'inverser le processus , ils décidèrent de recourir à un alchimiste célèbre nommé Bibidi. Celui-ci confectionna un breuvage qui effaca sa mémoire et diminua considérablement ses forces."
Crosnes éclata de rire. C'était le signe évident qu'il ne croyait pas un mot de toute cette histoire.
" C'est tout ce que tu as trouvé ? Pathétique. Tu veux me faire croire que je suis ton fils... Pour que je te sauve la vie ?! " Une sphère d'énérgie jaillit brutalement de sa main. Il tenait le kikoha en jout. prêt à le lancer sur le roi Cold. " Maintenant... Dis moi où est Freezer !! "
Le démon du froid allait jouer son vatout. Qu'importe que son adversaire le croyait ou pas.
Il avait gagner le temps nécessaire pour faire ce qu'il s'apprêtait à faire. Il s'éleva dans les airs , dans une posture digne. " Tout ce qui menace ma survie doit être éliminer... Sayan ou pas. Fils ou pas fils. " Crosnes le regarda faire d'un air goguenard. Curieux de savoir ce qu'il allait tenter.
Cold se mit à sourire , mais le super sayan ne se laissa pas déstabiliser.
" Tu comptes faire quoi , exactement ? T'enfuir ? " Mais le roi ne prit pas la peine de répondre à la provocation.
Il serra les poings et commença à concentrer son énergie vitale. Sa puissance bien qu'impressionnante ne semblait pas le moins du monde inquiéter son adversaire. Sa force augmentait pourtant de façon radicale , presque exponentielle. Ses muscles grossissaient dans des proportions inesthétiques. Des veines se multipliaient sur son corps devenu immonde , et paraissaient vouloir exploser.
" ça y est ? " demanda Crosnes " Tu as fini ? "
Cold ne l'entendait pas. Il était trop concentré à finir sa transformation. Il semblait cependant éprouver d'énorme difficulté à contrôler sa métamorphose.
Il posa un genou à terre. Puis l'autre.
Son corps continuait de grossir , d'enfler comme une baudruche bardé de muscles boursoufflés et hypertrophiés à l'extrême . La carcasse de muscle commença à s'effriter . Des fissures apparaissaient et brisèrent l'enveloppe physique de Cold. Le roi allait montrer sa véritable apparence. Le papillon allait sortir de sa chrysallyde.
" AAaargh.. !!!" hurla le démon du froid. Son enveloppe externe explosa littéralement, libérant une tempête d'énergie incommensurable et révélant le vrai visage de Cold.
Une apparence frêle , presque enfantine. De petite taille , sa tête était aussi grande que la moitié de son buste. il semblait avoir énormément rajeuni.
Le roi Cold regarda attentivement ses mains d'un air très satisfait.
Puis il se tourna vers Crosnes. " Tu voulais te battre , il me semble , non ?! "
Le super sayan n'apprécia pas du tout ce ton sarcastique et le fit savoir en ouvrant les hostilités. Crosnes disparut du champs de vision de son ennemi. Il réapparut une fraction de seconde plus tard derrière lui. Se plaçant dos à dos par rapport à son adversaire.
Il lui asséna un violent coup de coude aux lombaires. Cold fut projeté à terre avec une violence inouïe. Mais Crosnes ne comptait pas en rester là. Sans attendre qu'il se soit relevé , le super sayan le frappa vicieusement au visage du pied. Le démon du froid fit trois tour sur lui-même avant de s'écraser contre le mur dix mètres plus loin.
Crosnes se rua sur son ennemi en un éclair et le bombarda de coups sans lui laisser le temps de répliquer. Les coups pleuvaient. Cold encaissait sans broncher.
Le super sayan satisfait de sa prestation le saisit à la gorge comme il l'avait déjà fait précédemment.
" c'est tout ce que tu sais faire ? " demanda Crosnes sur un ton légèrement arrogant.
Les yeux de Cold s'illuminèrent. D'une lumière magenta qui n'annonçait rien de bon. Cette lumière se fit de plus en plus intense. Elle envahit progressivement le corps de Crosnes. Son enveloppe charnelle une fois conquise par cette étrange lumière , le super sayan se transforma en poussière...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Green Angel
Tour Karin
avatar


Messages : 129
Date d'inscription : 27/04/2012
Age : 1928
Localisation : île de france

MessageSujet: Re: Dragon Ball Occult : the Darkness of Kamisama   Sam 12 Mai - 2:23

La suite du 30 / 04 / 2012


11/05/2012


Kamisama rejoignit son serviteur et Baba la sorcière qui étaient en pleine conversation.
Visiblement la discussion captivait énormément Mister Popo , littéralement suspendu aux lèvres de la sorcière.
" ... Ainsi naquit le sceau de Weeca. Le sceau le plus puissant et le plus dangereux reconnu dans le monde occulte." acheva la voyante , satisfaite de sa prestation narrative. Baba adorait être au centre de l'attention. Elle qui d'ordinaire passait inaperçue.
Elle se tourna en direction de Kamisama. " Voulez vous que je reprenne l'histoire depuis le début ? "
Elle n'attendait rien de moins qu'une réponse affirmative. Toute autre réponse aurait été malvenue. Personne au monde ne connaissait l'origine du sceau. Personne au monde , exceptée elle. Et Mister Popo , bien évidemment. Mais il ne comptait pas.
Le Très-Haut eu une réaction étonnante. Il posa sa main droite sur le front de son serviteur.
" Nous n'avons pas le temps. " dit il simplement.
Mister Popo sentit l'âme de son maître le sonder , pénétrer son esprit , lire ses pensées les plus secrètes , deviner ses émotions les plus intimes.
Baba le regarda faire avec beaucoup d'étonnement. Ce n'était pas le genre de Kamisama... Lui qui avait toujours clamé qu'il fallait gardé et respecté l'intimité des pensées humaines.
"M...Mais ?! " s'exclama la voyante.
" Nous n'avons pas le temps " répéta Kamisama " Et puis Mister Popo n'est pas humain... Il sait que je ne pense pas à mal en pénétrant ainsi son esprit. De toute façon , je l'ai crée pour me servir. " déclara le Namek comme pour se justifier.
Popo se laissa faire , convaincu qu'il faisait son devoir. Le processus ne dura qu'à peine quelques secondes.
" Voilà... Je sais tout. " finit par lâcher Kamisama en enlevant sa main du front de son serviteur.
La sorcière dévisagea Kamisama , l'air inquiet.
Elle venait de prendre conscience à quel point ces pouvoirs s'étaient accrus. Mais cette augmentation s'était accompagné d'un changement d'éthique . Un changement de morale qui pourrait porter préjudice à son poste de Dieu de la Terre.
" Les Sayans arriveront bientôt. " déclara le Namek. " Je peux le sentir; "
Cette phrase fit l'effet d'une bombe. Une déclaration fracassante qui suffisait à démontrer combien les aptitude de Kamisama s'étaient développées.
Mister Popo et Baba la sorcière se regardèrent. " Vous... Vous pouvez... Sentir les Sayan d'ici ? " interrogea Popo qui était lui aussi gagné par l'inquiétude.
Le Namek ferma les yeux. Très certainement pour se concentrer. Il prit une expression et une voix solennelles.
" Oui. Ma sensibilité aux esprits mauvais s'est considérablement accrue. C'est pour ça que je peux les sentir sans difficultés. Et ce , malgré la distance. "
Kamisama ravala sa salive. Il se mit à transpirer à grosses gouttes. La sueur abondante sur son visage trahissait allègrement sa découverte. "Que...Quelle puissance spirituelles terribles... Rien à voir avec le Sayan que Son goku et Piccolo ont eût tant de mal à vaincre. Ce... Ces deux là n'ont rien à voir. C'est un autre niveau."
Le Namek serraient ces poings jusqu'à en saigner. Ce détail n'échappa à Baba la sorcière qui baissa les yeux. Ni à Popo qui versa une larme , conscient de son impuissance et de son inutilité devant une telle menace.
" Je... je suis navrée. Navrée de ne pouvoir faire plus ." dit humblement la voyante avec une lucidité désarmante.
Kamisama lui sourit. " Ne le soit pas ," Les pieds du Namek quittèrent progressivement le sol . " Si , par miracle , nous remportons cette bataiile , tu en auras été l'instigatrice. " Les yeux de Baba s'écarquillèrent. Avait elle bien entendue ?
" Popo , je te confie le palais... De mon côté , je vais aller sur terre m'entrainer avec Piccolo et le fils de Son Goku. Dis à yajirobé de nous rejoindre dès qu'il pourra sortir de la salle par ces propres moyens. Baba , je compte sur toi pour rassembler les sept boules de cristal... Mais n'invoque pas Shenron. Pas tant que je ne t'en ai pas donné le signal. "
Kamisama quitta ces deux interlocuteurs à une vitesse qui les stupéfia.
Ils en restèrent un long moment bouche bée.
Mister Popo rompit le silence. " Mon... Mon Maître va vraiment se battre. Il va même jusqu'à s'entrainer avec notre pire ennemi. la situation doit vraiment être critique. "
La sorcière ne répondit pas. Mais elle n'en pensait pas moins. Elle connaissait la nature des différents qui opposait le Namek à son alter ego démoniaque. L'aversion qu'ils éprouvaient l'un pour l'autre n'était plus un secret pour personne.

" Cette fois , je crois bien que la fin est proche. " dit elle finalement après un temps de réflexion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Green Angel
Tour Karin
avatar


Messages : 129
Date d'inscription : 27/04/2012
Age : 1928
Localisation : île de france

MessageSujet: Re: Dragon Ball Occult : the Darkness of Kamisama   Dim 13 Mai - 5:32

La suite du 11/05/2012


La forêt du Démon portait bien son nom. Elle regorgeait d'animaux plus bizarres les un que les autre. Tous cornus pour la plupart.
Son paysage semi-désertique comptait nombre de squelettes d'aventuriers qui s'y étaient perdus.
Son Gohan n'était pas de ceux là.
Il y avait été emmené contre son gré par un lugubre personnage à la peau verte. Un personnage terrifiant aux incisives acérées avec des cornes rappelant les antennes des escargots. L'homme refusait de donner son nom au fils de Son Goku. Mais cela importait peu pour Gohan. Le jeune garçon se contentait de l'appeler Monsieur. Un titre empreint de crainte et de respect.
La leçon du jour portait sur l'esquive. Ou comment amener subtilement l'adversaire à perdre son sang-froid.
Et à ce petit jeu , Son Gohan n'était pas très doué. Il esquivait les makankosappo de justesse , déchirant un peu plus ses vêtements à chaque assaut.
La dernière attaque avait frôlé son cœur.
Le fils de Son Goku commençait à douter. Son professeur avait commencé la leçon comme à l'accoutumée en lui disant qu'il rêvait de tuer son jeune élève. Mais ça n'avait rien de nouveau. Son Gohan s'y était fait.
Toutefois c'était bien la première fois qu'il semblait sur le point de mettre ses menaces à éxécutions. A cette morbide idée , Gohan se mit à douter fortement de ces capacités. Il avait énormément progresser ces dernières semaine. Il avait appris à maîtriser son énergie vitale. A l'expulser par ses mains. A lui donner des formes diverses. A soigner des animaux avec. Mais rien n'y faisait. Son tuteur n'était jamais satisfait. Au plus grand dam de Son Gohan.
Le jeune garçon s'apprêtait à esquiver l'assaut suivant quand une ombre s'interposa. D'une main l'homme réduisit le makakansappo en poussière . " Assez " dit il d'une voix pleine d'assurance.
Cette intervention inattendue laissa Son Gohan et son tuteur sans voix.
Le jeune garçon avait été kidnappé , malmené , entrainé contre sa volonté dans ce milieu hostile pour suivre une formation paramilitaire teintée de mysticisme
En voyant ce 'sauveur' il ne put retenir ces larmes. Instinctivement , il courut dans sa direction et s'accrocha à sa jambe en pleurant.
L'homme se retourna et .... Son Gohan constata avec horreur qu'il ressemblait à s'y méprendre à son kidnappeur.
Même faciès démoniaque. Même peau verte.
Aucun doute n'était permis. Ils appartenait à la même famille.
Le jeune garçon lâcha celui qu'il avait pris pour son sauveur. Il recula d'un pas. Puis d'un autre. A présent , un profond sentiment de panique l'envahissait.
Il n'avait rien d'amical finalement. Bien au contraire.
" N'aies pas peur " dit calmement l'homme " Je ne te veux aucun mal. Si telle était mon intention , j'aurais laissé l'attaque de Piccolo te tuer. "
Ces mots apaisèrent Son Gohan. Pour la première fois depuis qu'il avait mis les pieds dans la forêt du démon , il se sentait en confiance. Pour la première fois depuis for longtemps , il se sentait en sécurité.
Lorsque son kidnappeur lui avait annoncé le décès de Son Goku , le pauvre garçon a cru qu'il allait défaillir. La méchanceté et la mesquinerie du preneur d'otage lui avait paru sans fonds. Son Gohan avait perdu tout espoir de liberté. Il ne cherchait plus à rejoindre sa famille , de peur d'éventuelles représailles que cela entrainerait envers Chichi et Guyamo. Le jeune garçon se contentait d'obéir au jour le jour à celui qui l'avait enlever. Il n'avait qu'un seul objectif. Survivre.
Mais voilà. Cette soudaine apparition avait changé la donne.
Ce sauveur inattendu dont la puissance ne semblait avoir d'égal que l'assurance , à en juger par la facilité déconcertante avec laquelle il avait détruit le makankosappo , redonnait espoir à Son Gohan.
L'espoir de retourner chez lui.
" Piccolo... Nous devons parler." déclara son sauveur sur un ton toujours plein d'assurance.
Piccolo. C'était la deuxième fois qu'il employait ce mot. Pour la première fois depuis des mois , Son Gohan pouvait mettre un nom sur son kidnappeur.
" Je n'ai rien à faire de près comme de loin avec toi. Fiche le camps d'ici ! " répondit le démon avec agressivité.
la situation devenait intéressante. Son Gohan serra les poings et se mit en position de combat. Preuve qu'il était prêt à en découdre , prêt à se battre aux côtés de son sauveur.
Son comportement belliqueux fit sourire Piccolo.
" Oh ! Oh! Oh! " ricana le démon avant de reprendre " Vous voulez vous liguer contre moi ? " Le démon éclata d'un rire à vous glacer le sang.
" Comme vous voudrez. Il est vrai que depuis que j'ai tué Son Goku et son frère , je manque cruellement d'exercice. Mais je vous rassure... Je n'ai pas perdu la main. "
Ces paroles âpres et sinistres déboussolèrent complètement le pauvre Son Gohan qui ignorait jusque là l'origine de la mort de son père. Son kidnappeur lui avait appris que Son Goku était mort. Il n'avait toutefois pas préciser qu'il était lui-même le meurtrier.
Piccolo déploya son aura démoniaque dans un hurlement des plus assourdissant.
Les animaux de la forêt s'enfuirent à tire-d'aile. La terre se mit à trembler sous leur pattes.
" Je... Je... Je n'aie... Plus peur de vous. " affirma courageusement Son Gohan . Sa bravoure impressionna le visiteur. L'homme lui esquissa un sourire approbateur avant de lui faire un signe d'arrêt de la main . " Nous n'allons pas nous battre. je ne suis pas venu pour ça. "
Mais visiblement , Piccolo ne l'écoutait pas. Le démon voulait clairement en venir aux mains. Son énergie spirituelle ne cessait de croitre , provoquant des dégâts considérables à la nature.
" J'ignore pourquoi tu es venu... Et pour tout te dire , je m'en fous royalement." vociféra le démon " Je n'ai pas l'intention de te tuer . Rassures toi , je ne suis pas suicidaire. Je veux juste te dépecer... Membre après membre. " Et sur ces paroles effroyables il jeta sur son adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Green Angel
Tour Karin
avatar


Messages : 129
Date d'inscription : 27/04/2012
Age : 1928
Localisation : île de france

MessageSujet: Re: Dragon Ball Occult : the Darkness of Kamisama   Mar 15 Mai - 17:55

La suite du 13 Mai


Le démon s'élança de toutes ces forces sur son adversaire , le blessant cruellement au visage. Kamisama en hurla de douleur.
Un sourire de satisfaction s'afficha sur le visage de Piccolo. Mais il ne comptait pas en rester là.
Dans un déchainement de violence , il roua de coups le vieux Namek , alternant les coups les plus vicieux avec des frappes plus conventionnelles. Une marre de sang violette commença à se dessiner autour du pauvre Kamisama. Ses plaies , béantes , trahissaient la différence de puissance avec son adversaire. Celui-ci semblait d'ailleurs s'en réjouir.
" Tu comptes rester là à ne rien faire ? Tu crois peut être que je vais te ménager parce ta disparition entrainerait ma mort ? " ironisa Piccolo.
Kamisama essuya le sang à la commissure de ces lèvres. Il défia du regard le démon. Ne laissant transparaitre aucune peur et aucune once de baisse de combativité. Sans hostilité toutefois. Ce détail intrigant désarçonna fortement le démon. Piccolo marqua un long moment d'arrêt. Preuve qu'il était bien déstabilisé par la bravoure de son ennemi.
Le silence fut rompu par Kamisama.
" Je ne suis pas venu pour me battre... Mais au vu de ton comportement , tu ne sembles pas prêt à m'écouter. Je n'ai donc pas d'autre choix... Que de t'obliger à m'écouter !!! " Le vieux Namek ferma les yeux et prononça un mantra. Sous le regard stupéfait de Piccolo , toutes ces blessures disparurent sur le champs. Le démon en resta sans voix.
Kamisama rouvrit les yeux.
Son adversaire put alors constater que ces yeux étaient devenus complètement blancs.
" Pff... De la sorcellerie. " ironisa le démon. " Dieu est tombé bien bas... Tu compte m'impressionner avec des tours de passe-passe ? Les arcanes magiques des humains ne sont bonnes qu'à impressionner les humains..."
Ce ton arrogant et suffisant affecta profondément le maître de mister Popo. Le Namek répondit avec tout le calme dont il était capablemais sa colère était bien perceptible.
" Ne sous estimes pas les humains... Ne sous estimes pas les habitants de cette planète. Ils n'ont pas notre force physique mais ils disposent de moyens que jamais tu ne possèdera..."
Dès qu'il eût finit d'achever ces mots , un rayon lumineux sortit de chacun de ces yeux. La rafale frappa Piccolo de plein fouet. Le démon esquiva à la dernière minute mais fut tout de même toucher à la joue.
" Tu as faillis m'avoir... " dit il en essuyant le sang sur sa joue.
" Oh... Mais ce n'est pas toi que je visais. " répondit Kamisama en souriant.
Les yeux du démon s'écarquillèrent. Il se retourna immédiatement.
La rafale avait atteint le fils de Son Goku. Son corps gisait au sol derrière Piccolo. Baigné d'une aura de lumière fluorescente , son âme commença à quitter sa dépouille.. " Qu'as tu fais ? Tu es devenu complètement fou ? Ce gamin était notre seule chance face aux Sayans !!! ".
Le démon enrageait. Tout ce temps perdu à entrainer le gamin... Pour rien !!!
Le vieux Namek ne lui prêtait aucune attention. Il ferma de nouveau les yeux et récita un autre mantra en faisant cette fois des mouvements étranges avec ses doigts. Piccolo , trop surpris pour continuer l'affrontement , l'observa dans un silence de cathédrale.
Kamisama suait à grosses gouttes. C'était la preuve qu'il devait fournir un effort considérable.
Quand il eut finit , l'esprit de Son Gohan réintégra son corps sous le regard stupéfait du démon.
Le jeune garçon se releva comme si de rien n'était. Il observa attentivement ces deux mains. " Que...Qu'est ce qui m'est arrivé ? " demanda-t-il avec la naïveté innocente de la jeunesse.
Kamisama , à bout de souffle , se laissa tomber au sol. Le vieux Namek avait tout donné , semble-t-il. Il n'avait plus la force de tenir debout.
Piccolo se saisit de l'occasion. Il saisit son ennemi par le col et le souleva de sorte que ces deux pieds quittent le sol.
" Réponds !!! Qu'est ce que tu lui as fait ?! "
Mais le vieux Namek peinait à retrouver son souffle. il n'était pas en mesure de répondre.
" Très bien... Dans ce cas je vais t'arracher la langue puisque tu ne veux pas parler. " Le démon arma son bras pour mettre sa menace à exécution.
Mais il n'eut pas le temps d'achever son geste.
Une violente frappe au visage le contraint à relâcher sa prise. Piccolo alla s'écraser sur une une montagne rocailleuse quelques mètres plus loin. Une terrible douleur le prit à la tête. Il se releva avec d'énormes difficultés. Que s'était il passé ? Qui avait osé ? Et surtout qui avait pu lui infligé une telle souffrance ?
Il releva la tête pour voir qui était cet homme qu'il n'avait pas senti approcher...Il reconnut...
... Le fils de Son Goku.
Le jeune garçon paraissait tout aussi surpris que lui de cet exploit. Il regardait toujours ses mains comme s'il ne reconnaissait pas son corps.
Kamisama profita du climat général de surprise pour prendre la parole.
" Comme je le pensais , tu es exactement comme ton père... Tu deviens plus puissant à chaque fois que tu frôles la mort. " Le démon et son élève étaient à présent suspendu aux lèvres du vieux Namek. Avides de savoir la suite.
Kamisama poursuivit ses explications. " J'ai eu recours à une incantation magique pour te faire faire plusieurs aller-retours entre le monde des morts et celui des vivants." Le vieux Namek reprit son souffle. " Et ça a très bien marché... Tu as fait environ une dizaine d'aller-retour... C'est comme si tu avais frôlé la mort dix fois et en était revenu !!! "
Ces deux auditeurs restèrent bouche bée. Leurs machoires touchaient presque le sol , tellement leur surprise étaient grandes.
Leurs yeux écarquillés étaient gros comme des melons.
Kamisama s'esclaffa. Ce comportement pour le moins très inhabituel , les laissa d'autant plus perplexes.
" Vous ne me croyez pas , c'est ça ? A vrai dire je ne pensais pas que le petit possédait un tel potentiel... Mais qu'importe. Quand les Sayans seront là , ils vont se prendre une sacrée raclée. " Et il se remit à rire de nouveau. Un rire de soulagement.
Piccolo , exaspéré , se tourna devant son poulain. " Fais voir. " dit il sur un ton des plus sérieux.
Son Gohan recula d'un pas. Il se mit en position de combat pensant que son mentor voulait l'attaquer. " Non " dit le démon " Je ne veux pas me battre... Montre moi toute ta puissance. ''
Son Gohan hésita. La situation avait pris une tournure curieuse qui le mettait extrêmement mal à l'aise. Ne sachant que faire , il se tourna vers Kamisama.
Le vieux Namek dit simplement: " Vas-y."
Le jeune garçon opina du chef . Il ferma les poings avec convictions. Ancra ses pieds dans le sol avec la plus grande fermeté.
Un hurlement assourdissant sortit du plus profond de sa gorge. Un cri puissant audible à des kilomètres à la ronde.
" IL... IL EST PLUS PUISSANT QUE MOI. " cria le démon , totalement abasourdi.
Comme pour en remettre une couche , Kamisama rajouta: " Oui... Hé...Hé...Hé... Bien plus puissant que toi. "
Les deux Namek oublièrent l'espace d'un instant leur différend passé pour contempler l'étendue de la puissance de Son Gohan.
le jeune garçon s'approcha d'eux , d'un pas lent et plein d'assurance.
" Voilà , je pense que ça devrait suffire à vous convaincre de cesser le combat Mr Piccolo. " Le démon ne répondit pas. Et cela en disait long. Le fils de Son Goku comprit tout de suite. Il quitta la forêt du Démon en leur tournant le dos. Il fit un signe de la main pour dire au revoir.
" Je vais regagner la ville. Et ne vous avisez pas de vous mettre en travers de ma route... Je compte profiter du temps qu'il reste en compagnie de ma famille. " Il décolla et quitta la clairière dans un brouhaha assourdissant.
Seul face à son homologue Namek , Piccolo ne tarda pas à hausser le ton.
" Tu as commis une grave erreur... " dit le démon d'un air inquiétant.
" Je ne crois pas " répondit Kamisama " Bien au contraire , j'ai parfaitement évalué le niveau des Sayans. Le petit n'aura aucun mal à en venir à bout. Ne t'en déplaise... "
Pensif, Piccolo songea aux dernier temps qu'il avait passé en compagnie de Son Gohan. Puis il reprit la parole , toujours avec ce ton inquiétant. " Il y a eu une pleine lune récemment et le gamin s'est transformé en singe géant... Sa force s'en est trouvée décuplée. "
kamisama eut un sursaut. Il voyait où voulait en venir le démon. Il le coupa dans son explication.
" Il n'y a plus de lune... La menace n'existe plus. Les sayans qui viendront dans quelques temps ne pourront plus utiliser ce stratagème. "
" Tu n'es qu'un idiot. " répondit son interlocuteur en pointant du doigt un astre dans le ciel.
Le vieux Namek leva la tête. Une lune bleue subtilement fondue dans le ciel étoilée y était dissimulée.
" Que... ? " demanda kamisama , interloqué.
" Tes pouvoirs occultes récemment acquis... j'ignore comment tu les as obtenus... mais une telle magie ne peut se gagner qu'avec le concours de la lune bleue... L'astre le plus craint dans le monde démoniaque."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Green Angel
Tour Karin
avatar


Messages : 129
Date d'inscription : 27/04/2012
Age : 1928
Localisation : île de france

MessageSujet: Re: Dragon Ball Occult : the Darkness of Kamisama   Mer 16 Mai - 4:46

Suite du 15 mai



La lune bleue était à peine visible , imperceptible à l'œil humain , mais sa luminosité suffisait à éclairer la forêt du Démon.
L'endroit était lugubre , inquiétant dans l'obscurité naissante. La pénombre gagnait progressivement les lieux tandis que le soleil se couchait doucement.
L'astre se noyait dans l'horizon lointain , cédant la place à une lune magnifique en forme de croissant.
Elle scintilla au sommet de la nuit , illuminant la clairière dans son intégralité.
" Pourquoi les démons craignent ils tant cet astre ? " demanda Kamisama
Il se tourna vers Piccolo dans l'espoir d'une éventuelle réponse. Mais le démon ne répondit pas. Il semblait profondément embarrassé.
Pour toute réponse , Piccolo retira sa coiffe. Lentement. Très lentement. Révélant un détail dont le démon se serait bien passé. Au dessus de sa tête , à quelque centimètres à peine , une auréole éblouissante était en train d'apparaître. Elle mit quelques secondes à se former. L'auréole avait une couleur argentée semblable à celle de la lune. Le lien entre les deux était une évidence.
Puis le démon retira le reste de sa tenue.
Kamisama emit un cri de stupéfaction. Si l'auréole était une surprise inattendue, ce qu'il voyait à présent était tout bonnement impossible. Impensable. Inimaginable.
Là , dans le dos de Piccolo , une gracieuse paire d'ailes se formait. Des ailes magnifiques. d'une beauté inégalable. D'une blancheur immaculée.
" Voilà ce qui se passe. " dit Piccolo , une larme au coin de l'œil. " Quelle humiliation pour tout démon. " rajouta timidement Kamisama.
Cette tentative de compassion blessa l'orgueil de Piccolo qui préféra détourner le regard. il se tourna vers la lune.
" Je n'ai pas besoin d'être consolé. " dit le démon nouvellement promu au statut d'ange.
Le maitre de Mister Popo voulut en savoir davantage. Il questionna subtilement son interlocuteur afin d'en savoir plus sur la lune bleue.
" Combien de temps vont durer ces effets ? " demanda le vieux Namek .
Piccolo hésita avant de répondre. L'idée folle que Kamisama voulut préserver indéfiniment les effets de la lune bleue le traversa l'espace d'un instant. A cette atroce idée , un frisson lui parcourut l'échine dorsale. Provoquant le frétillement instinctif de ces ailes.
" Tant que la lune sera là . " répondit finalement Piccolo.
" Dans ce cas , pourquoi ne pas la détruire ? " interrogea Kamisama. Sa question était le bon sens même. Il se demandait même pourquoi il la posait.
Le démon scruta la lune avec attention. " C'est bien là, tout le problème de cet astre qui transforme les démons en anges... La lune bleue ne peut être détruite que par une créature démoniaque."
Piccolo ramassa ses habits avec tristesse. Symbole d'une époque qui n'était plus. Le temps du démon Piccolo était révolu . L'ange faisait peine à voir. Le vieux namek en éprouvait presque de la pitié.
Il s'adressa à son ancien rival. Avec compassion mais sans misérabilisme. tentant de lui remonter le moral.
" Je commets peut être une erreur en te le révélant... Mais... Quand n'importe quel animal se change en ange , sa force est démultipliée à chaque fois qu'il tente de venir en aide à une vie menacée. "
Piccolo avait toute son attention.
" Je le sais " poursuivit Kamisama " Parce que c'est moi qui est créer cette règle... "



Au prochain épisode...
L'arrivée sur terre des 2 sayans.


lol! Photo non contractuelle Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Green Angel
Tour Karin
avatar


Messages : 129
Date d'inscription : 27/04/2012
Age : 1928
Localisation : île de france

MessageSujet: Re: Dragon Ball Occult : the Darkness of Kamisama   Mer 16 Mai - 23:10

Chers lecteurs ( et lectrices car je ne vous oublie pas Wink ) en exclusivité mondiale ( que dis-je universelle... interdimensionnelle... ) voici l'un des visages que pourrait avoir l'un des deux sayans.
J'ai bien dit 'pourrait' car histoire de garder un certains suspense je ne peux tout vous dévoiler.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Green Angel
Tour Karin
avatar


Messages : 129
Date d'inscription : 27/04/2012
Age : 1928
Localisation : île de france

MessageSujet: Re: Dragon Ball Occult : the Darkness of Kamisama   Ven 18 Mai - 10:07

Suite du 16 mai...

L'arrivé sur Terre des Sayans

Une première capsule atterrit en plein centre ville. Provoquant une vague de terreur parmi les citadins. Les rares badauds encore présents s'enfuirent en voyant arriver la seconde capsule.
Plus volumineuse et moins ovale que la première , elle en imposait par son imposante masse.
Un sigle particulier se trouvait sur sa coque, preuve que ce n'était pas une capsule ordinaire. Son propriétaire devait certainement en imposer autant que sa machine.
La porte du plus petit des 2 vaisseaux s'ouvrit lentement. A son bord, une jeune fille d'une quinzaine d'année en sortit. Elle portait une paire de lunettes trop grande pour elle et une casquette masquant une partie de sa chevelure violette. " Oyo ? " fit la demoiselle en découvrant le paysage terrestre .
Tandis que la jeune fille découvrait notre planète , le passager du second véhicule spatial sortit à son tour de son vaisseau.
Il n'avait rien à voir avec la demoiselle. Sa musculature était gigantesque , presque indécente. Ses énormes mains laissaient supposer une force de frappe effrayante. Ses biceps aussi gros que ces cuisses , pourtant énormes elles aussi , paraissaient sur le point d'exploser. Des veines plus effrayantes les unes que les autres parcouraient son corps en long , en large et en travers. Il était quasiment aussi grand que son vaisseau et peinait à en sortir. La seule chose qui était plus effrayante que son corps affreusement musclé , c'était son visage. Un visage hideux qui suintait l'hostilité. Une laideur que malheureusement pour lui son gigantesque détecteur ne suffisait pas à cacher.
" Arale ! " Hurla-t-il désespéré " Aide moi... Je n'arrive pas à sortir. " demanda le sayan , sous le regard hagard et incrédule des rares terriens encore présents.
La jeune fille pointa du doigt la capsule de son compagnon en souriant. Immédiatement le vaisseau s'élargit comme une baudruche permettant à l'homme d'en sortir sans l'endommager.
" Merci. " dit le sayan satisfait. Il se tourna ensuite en direction des terriens. Allumant son détecteur d'un doigt , il se mit à éclater de rire.
Un rire qui désarçonna les citadins , trop pétrifié par la peur pour tenter de s'enfuir.
" Qu'est ce que c'est que cette planète ? La gravité est ridicule et pas la moindre force de plus de 20 000 unités... On va s'ennuyer ferme.
Moi qui espérait un peu d'action. " Et il se mit à bailler ou plutôt à rugir.
Son souffle seul suffit à envoyer au loin les quelques terriens qui s'étaient attroupés autour de lui. Les pauvres s'écrasèrent quelques mètres plus loin avant de perdre conscience.
En voyant la fragilité toute relative des humains , le sayan se remit à rire de plus belle.
Sa camarade en revanche ne leur prêta aucune attention. Elle fixait l'horizon. Comme si elle avait découvert quelque chose d'inquiétant.
Ses pieds quittèrent le sol. Elle lévita de quelque mètres , très certainement pour mieux voir au loin.
" Choux-Fleur , cesse de t'amuser... Nous ne sommes pas là pour ça. " Le sayan obéit sur le champs. Il craignait visiblement la jeune fille malgré la différence de gabarit.
" Pardon, princesse. " ajouta la montagne de muscles avec la plus grande humilité. "J'avais , l'espace d'un instant , oublié l'objet de notre venue..."
Arale était satisfaite du comportement de son compagnon. Bien qu'étant l'un de ces serviteurs , elle appréciait vraiment sa compagnie et l'avait autorisé tout récemment à la tutoyer. Chose que son père , le roi Végéta avait pourtant formellement interdit...
Elle demanda à son serviteur de localiser la force la plus élevée de la planète. Choux-Fleur activa son détecteur pour la seconde fois. L'appareil émit plusieurs bips , signe qu'il était en plein travail. L'analyse dura une dizaine de secondes. Au terme desquelles le sayan resta sans voix.
" Qu'y a-t-il ? " demanda la princesse , légèrement inquiète par le silence de son serviteur.
"... Rien. " répondit son compagnon, d'une voix incertaine. " Mon appareil doit être cassé... "
Mais son ton était peu convainquant.
" Qu'y a-t-il ? " répéta Arale avec impatience. " Je veux savoir ce qui se passe. " insista la jeune fille.
Choux-Fleur était à présent embarrassé , comme le prouvait la sueur sur son front.
" Mon détecteur indique... Il indique maintenant plusieurs forces au-dessus de quatre vingt mille. " Le serviteur semblait extrêmement mal à l'aise. Il avait entendu parler de certaines créatures capables de manipuler leur puissances , mais il avait cru jusqu'ici qu'il s'agissait de chimères. Il ne pensait pas qu'un jour il en rencontrerait. Ces terriens n'étaient pas si nul , finalement.
Quatre vingt mille unités.
Un chiffre impensable pour lui... Mais une bagatelle pour la princesse.
" Tu devrais peut être rester ici , ça pourrait être dangereux pour toi. " dit Arale en essayant de ne pas le vexer.
Elle connaissait bien Choux-Fleur , elle savait qu'il n'était pas du genre à renoncer facilement. Il avait été un allié de poids face au commando Ginyû , affrontant des adversaires bien plus forts que lui. Mais là , la situation était différente. Anormale , c'était certains. Des puissances aussi élevées et aussi nombreuses sur une planète où la moyenne n'excède pas cinq unité , ça sentait le piège à plein nez.
Arale le savait. Elle avait hérité de sa mère d'un sixième sens qui l'avertissait lorsque quelque chose d'anormal , de menaçant se préparait contre elle ou ses alliés.
" Reste derrière moi et surtout ne t'exposes pas. Je ne veux pas qu'il t'arrive malheur." dit la princesse en s'envolant dans la direction indiquée par son ami.
Choux-Fleur , légèrement sonné par ces paroles , ne la suivit pas tout de suite. Il semblait sonné parce qu'il venait d'entendre.
Les rumeurs sur les sentiments de la princesse à son égard allaient bon train sur la planète Végéta. Mais en toute honnêteté , il n'y avait jamais prêté la moindre attention. Il se surprit à rougir . Lui. La montagne de muscles. Le guerrier que tout le monde croyait assoiffé de sang et de combat. Il dissimulait un amour secret pour la fille du roi. Une jeune fille d'à peine le tiers de son âge. Mais personne ne devait le savoir. Personne.
Sinon le roi le ferait exécuter immédiatement.
Choux-Fleur reprit ses esprits et s'empressa de quitter les lieux pour rejoindre sa bien-aimée .



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Green Angel
Tour Karin
avatar


Messages : 129
Date d'inscription : 27/04/2012
Age : 1928
Localisation : île de france

MessageSujet: Re: Dragon Ball Occult : the Darkness of Kamisama   Sam 19 Mai - 8:32


Le Sayan Choux-Fleur - non transformé...



Pour celles et ceux qui suivent ma fic... Voici une petite mise en bouche de ce qui vous attend.
Et merci de me suivre. c'est toujours un réel plaisir de savoir qu'on vous lit.


Spoiler:
 
fin de la mise en bouche. Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Green Angel
Tour Karin
avatar


Messages : 129
Date d'inscription : 27/04/2012
Age : 1928
Localisation : île de france

MessageSujet: Re: Dragon Ball Occult : the Darkness of Kamisama   Sam 26 Mai - 6:51

Battle Zero POPO --- BABA



Mister Popo avait réussit à rattraper la voyante au prix d'une folle course poursuite. Son tapis rouge en était tout fumant.
De son côté , la fuyarde devait admettre que sa boule de cristal , fumante elle aussi , ne lui permettrait pas d'aller plus loin.

Les deux adversaires se jaugaient.

Le serviteur maîtrisait les art martiaux et possédait des aptitudes sensorielles extraordinaires.
Mais il était sans défense face à la magie et aux sciences occultes.

Baba en revanche était experte en occultisme.
Mais elle n'avait rien d'une combattante.

" Pourquoi... Pourquoi ne pas nous associer ? " demanda Baba d'une voix malicieuse.
Le piège était grossier. Elle le savait. Et il le savait.
Elle cherchait justement à le déstabiliser. A le faire douter.

Mais Mister Popo n'était pas facile à ébranler. Le serviteur était au contraire connu pour sa maîtrise de soi et sa capacité à conserver sa lucidité dans les moments les plus difficiles. Il observa attentivement l'objet du délit que la voleuse pressait fortement contre son aisselle.
" Rend le nous " dit il simplement.

Une grosse goutte de sueur suinta sur le front de Baba. La voyante avait pris conscience de son erreur. Un peu tard.
Sa cupidité l'avait emporté sur sa raison.
" Dois je en déduire que tu n'es pas intéressé par ma proposition ? " poursuivit la sorcière.

" Que cherches tu ? A gagner du temps ? " demanda le serviteur " A quoi bon ? Tu n'es pas de taille à m'affronter... Et s'il m'arrivait quoi que ce soit... Le Très-Haut en personne viendrait s'occuper de toi. "

La voyante se mit à transpirer de plus belle. Le serviteur avait fait mouche. Ses mots étaient justes. Elle n'avait aucune porte de sortie.

" Je... Je ne m'avoue pas vaincue. " ajouta-t-elle comme pour se rassurer. Puisant dans ses ressources , elle concentra ses dernières forces pour une ultime incantation . Psalmodiant des formules ésotériques. Epuisant ces dernières forces magiques.

La voyante était à bout de souffle. Rouge comme une tomate. Des éclairs bleus émanèrent de son petit corps flétri par les siècles d'inactivité physique . Une aura vif argentée s'échappa progressivement de son enveloppe charnelle.
Elle se mit à hurler: " BABA -KEN "

Mister Popo recula d'un pas. La puissance de Baba était hallucinante. Et elle ne cessait d'augmenter. Derrière ce corps flétri , usé par le temps , se cachait un potentiel insoupçonné.
N'écoutant que son courage , le serviteur se ressaisit . Il s'élança de tout son poids sur la sorcière.
Stupeur.
Elle arrêta son geste d'un doigt.

Le saisissant comme un simple fêtu de paille , elle l'envoya valdinguer trois mètres plus bas.

" Ha ! Ha Ha ! " ricana la voyante. " Alors on fais moins le malin, à présent ?! "

Sûr d'elle , elle se jeta à sa poursuite. Sa vélocité exceptionnelle lui permit de rejoindre son adversaire en une fraction de seconde. Mister Popo n'eut pas le temps de réagir. Une pluie de frappe diluvienne s'abattit sur lui. Une tornade de coups venant de toute les directions.
Le pauvre serviteur ne put que subir cette avalanche de frappe sans pouvoir répliquer.
La vitesse de Baba était devenue largement supérieure à la sienne. Impossible de faire quoi que ce soit .
Le calvaire se poursuivit plusieurs minutes. Des minutes insoutenables durant lesquelles la sorcière laissa parler ses plus bas instincts. Les frappes les plus vicelardes et les plus douloureuses se succédèrent sans temps mord.
Une marre de sang de plus en plus importante se dessina aux pieds de Mister Popo.

L'affrontement était à sens unique.
Le combat parfaitement inéquitable.

Le serviteur semblait sur le point de rendre l'âme. Ses pupilles , noires d'ordinaires , étaient en train de s'effacer. Un filet de sang coulait aux commissures de ces lèvres.

Un sentiment de culpabilité s'empara soudainement de la sorcière.
" Que...Qu'est ce que j'ai fait ?! " s'exclama la voyante , sans vraiment attendre de réponse de qui que ce soit. " Je... J'ai faillit le tuer.. "

Le corps de Mister Popo tomba au sol comme une masse. Ses membres ensanglantés trempèrent dans une marre de sang.

La sorcière s'apprêtait à quitter les lieux mais une voix la retint. " Tu comptes déjà partir ? " interrogea la voix , sarcastique.
Baba se retourna.
C'était Mister Popo. Il tenait frêlement sur ces jambes. Se tenant les côtes , qui avaient été brisés une à une par la voyante.
" Tu a tout donné , j'imagine ? " demanda le serviteur en lui montrant distinctement l'unique senzu qu'il tenait entre son pouce et son index.

La bouche de Baba dessinait maintenant un cercle parfait qui trahissait son grand étonnement. Sa glotte et le fonds de sa gorge étaient parfaitement visibles ne pouvait cependant émettre aucun son , tant sa surprise était grande.

Le serviteur émit un grand sourire de satisfaction avant d'avaler le haricot magique.

" A mon tour , maintenant... "


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinn
Sanctuaire de Kami sama
avatar


Messages : 242
Date d'inscription : 24/05/2012

MessageSujet: Re: Dragon Ball Occult : the Darkness of Kamisama   Ven 20 Juil - 17:57

j'aimerais te dire que j'ai lu ta fic est que j'ai adoré surtout popo avec des muscle Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Green Angel
Tour Karin
avatar


Messages : 129
Date d'inscription : 27/04/2012
Age : 1928
Localisation : île de france

MessageSujet: Re: Dragon Ball Occult : the Darkness of Kamisama   Lun 23 Juil - 12:40

Je te remercie de ton soutient.

ça me motive grave pour écrire la suite.

des messages come le tien m'encourage et me donne envie d'écrire une suite.

je poursuivrai très certainement à la rentrée. là ces vacances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Dragon Ball Occult : the Darkness of Kamisama   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dragon Ball Occult : the Darkness of Kamisama

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fan Mangas Dragon Ball :: Général :: Coin des FanMangas :: Fans Fictions-