Partagez | 
 

 Versus : la fanfic qui a inspiré le Cell VS Dabra de DBM!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RMR
Tour Karin
avatar


Messages : 105
Date d'inscription : 20/12/2009

MessageSujet: Versus : la fanfic qui a inspiré le Cell VS Dabra de DBM!   Lun 21 Déc - 0:26

Allez, je vous la poste ici, tant qu'à faire... voici ma fanfic! Je vous mettrai un chapitre par semaine (pour pas vous noyer de lecture...)

Et voici le premier chapitre qui sert d'introduction!







VEGETA VS C-17


Des nuages de sable s'élevaient régulièrement, soulevés par un vent qui souffle constamment dans ce désert rocheux. Malgré quelques contusions, C-17 affichait toujours une expression assurée. Il éleva un bras en direction de Végéta. Ce dernier se maintenait haut dans le ciel, entouré de l'aura dorée particulière aux super saïyens. Le kikoha partit de la main tendue de C-17 et avala les quelques trente mètres qui le séparaient de Végéta. Le super saïyen renvoya facilement l'attaque, la frappant d'un coup de haut en bas, les mains jointes. Le kikoha retourna vers son créateur qui l'esquiva en se penchant sur sa gauche sans quitter Végéta des yeux. La sphère d'énergie explosa en arrière, provoquant un souffle qui fit virevolter la frange des cheveux de C-17. Le cyborg éleva à nouveau le bras, sourit en coin et projeta une seconde
attaque d'énergie encore bien plus puissante. Le kikoha fondit sur Végéta et le frappa au visage, rejetant sa tête en arrière. L'espace d'un instant, plus aucun son, pas même celui du vent ne se fit entendre. Végéta redressa alors lentement la tête tout en affichant un demi sourire terrifiant. Un petit filet de sang coulait du coin de sa bouche. Puis soudainement, Végéta ramassa ses bras en arrière, bomba le torse et, dans un déferlement de puissance, se tendit, augmentant ainsi le volume de ses muscles et son niveau d'énergie. Il était devenu super saïyen de niveau 2.

C-17 observait le petit jeu de Végéta avec amusement quand un kikoha traversa son corps. Sous le choc, le cyborg fit un pas en arrière, n'ayant plus qu'une ombre de sourire sur le visage.
-«Que penses-tu de ma big bang attack?» demanda Végéta d'un ton enjoué.
C-17 eut un mouvement de chute qu'il contrôla à temps. Il se crispa ensuite, serra les dents, et jeta ses deux bras en avant en poussant un cri de rage vengeresse. La scène se figea. Et rien ne se produisit. Végéta s'exclama nonchalamment:
-«Oups! Je crois que je t'ai un peu endommagé.»
Sur ce, C-17 s'effondra, son système énergétique désormais hors service. Il était exténué et son sang coulait à flots de son ventre et de son dos, absorbé par le sable du désert. C'est alors que son corps sembla se dissiper avant de disparaître totalement. Dans le même temps, le désert lui-même s'estompa, laissant place à une salle en dôme, avec un carrelage et un pilier central surmonté d'ordinateurs.

La porte coulissa, laissant entrer Bulma qui dit tout en souriant d'un air provocateur:
-«Alors? Que penses-tu de virtuel C-17?»
Végéta, dont les cheveux étaient redevenus noirs, atterrit et entreprit de s'essuyer avec une serviette.
-«Mouais... Il faut reconnaître qu'il est assez réaliste. Mais virtuel Dabra est beaucoup trop faible, tu devras arranger ça.»
-«J'ai volontairement réduit la puissance de virtuel Dabra par rapport au vrai Dabra pour ta sécurité.» dit Bulma calmement.
-«Ne te permets pas d'intervenir dans mes entraînements, je peux vaincre n'importe lequel de tes combattants virtuels!» s'exclama Végéta.
Sans se démonter, Bulma recueillit le sang ayant coulé de la bouche de Végéta sur son pouce en disant:
-«Je te laisserai affronter des combattants comme virtuel Cell parfait, virtuel Dabra ou virtuel Boo à leurs vrais niveaux quand tu deviendra plus prudent!»
-«Je peux encore être super saïyen 2, ne l'oublie pas. Alors ne trafique pas mes adversaires!» répliqua Végéta piqué dans sa fierté.


A suivre!


Pour les noms de techniques et de personnages, je me base sur le manga glénat version 1 et le dictionnaire de dragon ball. Ainsi, super saïyen de niveau 2, c'est le musclé. Super saïyen de niveau 3, c'est le trop musclé. Super saïyen 2, c'est avec les éclairs. Super saïyen 3, c'est les cheveux longs.


Dernière édition par RMR le Mer 24 Fév - 17:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stef84
Planète Kaio
avatar


Messages : 526
Date d'inscription : 20/12/2009
Age : 32
Localisation : toulouse

MessageSujet: Re: Versus : la fanfic qui a inspiré le Cell VS Dabra de DBM!   Lun 21 Déc - 12:45

ohoh la fanfic qui a inspiré dabra contre cell, c'est une pépite que nous offre la Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RMR
Tour Karin
avatar


Messages : 105
Date d'inscription : 20/12/2009

MessageSujet: Re: Versus : la fanfic qui a inspiré le Cell VS Dabra de DBM!   Dim 27 Déc - 10:51

J'espère que vous la trouverez digne de ce qu'elle promet!!! Bonne lecture!

Voici le second chapitre, un peu spécial, qui sert à installer les bases de la fanfic.



BROCHURE EXPLICATIVE SUR LA SALLE D'ENTRAINEMENT VIRTUEL®


-A partir des ordinateurs au centre de la salle d'entraînement virtuel®, le demandeur peut programmer un environnement virtuel et des combattants virtuels pour livrer un combat.

-Le nombre de demandeurs à pouvoir utiliser la salle d'entraînement virtuel® au cours d'une même session n'est limité que par la taille réelle de celle-ci.

-La taille des environnements virtuels n'est pas limitée.

-Une option "favoris" existe afin de ne pas reprogrammer à chaque fois certains environnements virtuels ou certains combattants virtuels souvent utilisés.

-La puissance d'un combattant virtuel n'est pas limitée. Cependant, plus un combattant virtuel est puissant, moins longtemps la salle d'entraînement virtuel® pourra le maintenir stable. Ainsi, avec les réserves d'énergie de la salle d'entraînement virtuel® au maximum, un humain moyen virtuel pourra être maintenu stable quasi indéfiniment tandis qu'un virtuel Végéto (combattant le plus puissant connu à ce jour) disparaîtra au bout d'une heure. Ceci car la salle d'entraînement virtuel® possède une réserve globale d'énergie, et quand ses réserves tombent à zéro, la session est interrompue.

-Le nombre des combattants virtuels dans la salle d'entraînement virtuel® au même instant comme au cours de la même session n'est pas limité. Cependant, plus la somme des puissances de l'ensemble des combattants virtuels est importante, moins longtemps la salle d'entraînement virtuel® pourra les maintenir stables.

-La salle d'entraînement virtuel® doit avoir rechargé jusqu'à au moins 50% de son énergie totale avant de pouvoir lancer une nouvelle session d'entraînement virtuel.

-Une session d'entraînement virtuel s'interrompt pour les raisons suivantes: mort de tous les combattants virtuels programmés, prononciation de la phrase "fin de la session d'entraînement virtuel" par un demandeur, épuisement des réserves d'énergie de la salle d'entraînement virtuel®, ouverture de la porte de la salle d'entraînement virtuel® depuis l'extérieur au cours d'une session d'entraînement virtuel.

-Aucun objet créé dans la salle d'entraînement virtuel® ne peut être emmené en dehors de celle-ci.

-Les dégâts subis par un demandeur lors d'un entraînement virtuel sont réels. Un demandeur peut également perdre la vie au cours d'un entraînement virtuel.

-L'énergie déployée dans la salle d'entraînement virtuel® que ce soit par des demandeurs ou des combattants virtuels est absorbée par les murs de la salle d'entraînements virtuel® afin qu'il n'y ait pas d'interactions entre le monde virtuel et le monde réel. Une fois la session d'entraînement virtuel terminée, la salle d'entraînement virtuel® doit d'abord se décharger de l'énergie accumulée dans les murs avant de commencer sa recharge.

-Les combattants virtuels ne sont pas dotés de la parole. Ils ne sont capable que d'onomatopées. Leur personnalité est limitée à la satisfaction et à la colère.

-L'agressivité des combattants virtuels peut être dirigée contre des demandeurs en particulier ou même d'autres combattants virtuels. Il est ainsi possible de former des équipes. Cela oblige aussi les combattants virtuels à se battre quelle que soit leur volonté.

-Les combattants virtuels possèdent les souvenirs de ceux qu'ils représentent. Ces souvenirs couvrent toute leur histoire jusqu'à l'instant précédant leur mort. Cependant, le demandeur peut utiliser la programmation pour arrêter les souvenirs d'un combattant à un point de son histoire. Dans ce cas, celui-ci ne connaît pas son histoire au delà de ce point.

Dans l'espoir que vous serez satisfait de votre acquisition.
Capsule Corp.


A suivre.


Pour le manque de personnalité et l'absence de paroles chez les combattants virtuels, ce sera changé dès le prochain chapitre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Solaris
Salle de l'esprit et du temps
avatar


Messages : 872
Date d'inscription : 20/12/2009
Age : 30
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Versus : la fanfic qui a inspiré le Cell VS Dabra de DBM!   Dim 27 Déc - 17:02

J'adore (depuis très très peu ^^) cette fanfic !!! RMR, moi et Stef on t'adore on t'aime ! fais nous l'amour je t'en prie !!

XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fiction-heroica.fr
RMR
Tour Karin
avatar


Messages : 105
Date d'inscription : 20/12/2009

MessageSujet: Re: Versus : la fanfic qui a inspiré le Cell VS Dabra de DBM!   Dim 27 Déc - 17:59

Loïc Solaris a écrit:
RMR, moi et Stef on t'adore on t'aime ! fais nous l'amour je t'en prie !!

Euh... En fait, ce chapitre conclu ma fanfic! Et... Heu... Voilà!

*ramasse ses affaires et part en courant*

Nan, mais sinon, vous avez lu juste les deux chapitres d'ici ou plus ailleurs? Qu'est-ce que vous avez aimé?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Foenidis
KaioshinKai
avatar


Messages : 3065
Date d'inscription : 24/12/2009
Localisation : A l'Ouest des frontières suisses et japonaisee

MessageSujet: Re: Versus : la fanfic qui a inspiré le Cell VS Dabra de DBM!   Dim 27 Déc - 18:17



Faut changer le nom du fofo... à moi aussi Solaris a fait des propositions
pas très catholiques... MDR...

Sinon bien évidemment qu'on adore Versus, concept original, scénario béton,
combats de rêve, bonne qualité d'écriture et rédaction sympa...
tous les ingrédients d'une formidable best seller !!... ^^

Je suis fan depuis longtemps...
lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stef84
Planète Kaio
avatar


Messages : 526
Date d'inscription : 20/12/2009
Age : 32
Localisation : toulouse

MessageSujet: Re: Versus : la fanfic qui a inspiré le Cell VS Dabra de DBM!   Dim 27 Déc - 18:50

Il faut croire qu'il veut faire l'amour à tout le monde XD

Ce que j'aime bien dans ton histoire c'est que tu semble avoir trouvé un moyen très cohérent de faire se battre n'importe quel persos de dbz, c'est le dbm avant l'heure lol

Je n'ai pour l'instant lu que ce que tu as posté la ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nunurs54
KameHouse
avatar


Messages : 32
Date d'inscription : 20/12/2009
Age : 33
Localisation : 54, et partout ailleur s'il le faut...

MessageSujet: Re: Versus : la fanfic qui a inspiré le Cell VS Dabra de DBM!   Dim 27 Déc - 19:21

J'adore le principe de tes fanfics RMR, et comme c'est dit souvent c'est cool de pouvoir faire combattre n'importe qui...
En plus j'aime bien comme tu écris...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RMR
Tour Karin
avatar


Messages : 105
Date d'inscription : 20/12/2009

MessageSujet: Re: Versus : la fanfic qui a inspiré le Cell VS Dabra de DBM!   Lun 28 Déc - 9:18

Merci beaucoup pour vos commentaires! Ca me fait très plaisir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
seb
KameHouse
avatar


Messages : 47
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 25
Localisation : Laxou - 54

MessageSujet: Re: Versus : la fanfic qui a inspiré le Cell VS Dabra de DBM!   Lun 28 Déc - 9:29

Ca fait depuis longtemps que j'ai lu tout ça et depuis longtemps que j'adore Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RMR
Tour Karin
avatar


Messages : 105
Date d'inscription : 20/12/2009

MessageSujet: Re: Versus : la fanfic qui a inspiré le Cell VS Dabra de DBM!   Dim 3 Jan - 10:29

Merci beaucoup, Seb! Voici le chapitre suivant!





SANGOTEN, TRUNKS/GOTENKS VS BOO



L'énergie employée pour animer et donner sa puissance à un combattant virtuel le temps d'une confrontation nécessitait parfois jusqu'à une semaine de recharge. Le dernier combat de Végéta avait mit la machine hors service pour deux jours.

C'est une semaine après cet affrontement que Bulma invita la famille de Sangoku à dîner chez elle. Ces derniers acceptèrent, ce qui était très rare. Sangoten et Trunks quittèrent la table en avance, s'ennuyant des discussions des adultes. Au cours du repas, les convives se mirent à discuter de la machine. C'est Sangohan qui commença en s'adressant à Bulma avec de grands yeux curieux :
-«Dis, Bulma, il y a une question que je me pose depuis un moment. Est-ce que tu aurais déjà pu construire la salle d'entraînement virtuel il y a de cela plusieurs années?»
Bulma reposa sa tête sur une de ses mains, le regard dans le vague et répondit :
-«Eh bien, si j'en avais eu l'idée, tu imagines bien que rien ne m'aurait empêché de la construire.»
Puis elle regarda Sangohan en coin en ajoutant d'un ton satisfait :
-«Rien ne m'a jamais été impossible, Sangohan. Tu devrais le savoir depuis le temps!»
Ce dernier reprit avec la même expression innocente :
-«Est-ce que je me trompe en disant que ça nous aurait été bien utile d'avoir des combattants virtuels à nos côtés contre nos anciens ennemis? Après tout, tu arrives bien à créer jusqu'à un Boo virtuel. Et même virtuel Végéto est efficace pendant une heure.»
L'expression de satisfaction sur le visage de Bulma s'envola tandis que Sangoku, Chichi et Végéta devinrent beaucoup plus attentifs.
-«Et alors?» s'exclama Bulma se vexant.
-«J'aurais bien aimé vous y voir, vous, à attirer ces ennemis dans cette salle! Parce que les combattants virtuels ne peuvent pas en sortir, je vous le rappelle! Et puis quand on en avait besoin, j'avais d'autres sujets d'inquiétude que de vous créer une salle de jeu!»
-«Mais, Bulma...» enchaîna Sangoku sur le même ton que son fils
-«Tu n'aurais plus eu de soucis à te faire si tu avais pris le temps de créer cette machine...»
-«Vous m'emmerdez! Vous êtes des combattants, non? Ce n'est pas à moi de sauver la Terre quand des monstres superpuissants veulent détruire l'humanité!» dit Bulma en élevant la voix.
-«Et dire que mon mari aurait peut-être pu ne pas mourir une deuxième fois.» soupira Chichi.
Bulma n'osa plus dire quoi que ce soit et le débat pris fin ainsi.

Cette dernière interdisait totalement à Trunks d'utiliser la salle d'entraînements virtuels. Mais lorsque cette conversation un peu animée eut lieu, Sangoten et lui en profitèrent pour s'y faufiler.
-«On a une revanche à prendre, hein, Sangoten?» dit Trunks à l'adresse de son ami.
-«Ouais, comme tu dis. Boo va regretter de nous avoir rencontrés.»
-«Et pas qu'un peu ! On va le battre sans même fusionner, pour lui montrer! Si la fusion ne s'était pas interrompue la dernière fois, il aurait déjà morflé. Cette fois-ci, aucune chance que ça prenne la même tournure.»
-«T'es sûr que tu veux pas qu'on fusionne?»
Trunks regarda sévèrement Sangoten et répondit :
-«Vu comme on s'est amélioré, il a pas la moindre chance contre nous deux.»
Il lança ensuite quelques commandes sur l'ordinateur et, aussitôt, les deux garçons se retrouvèrent dans une copie parfaite de la salle de l'esprit et du temps. Ils furent rejoints par un virtuel Boo très grand, mince, vêtu d'un pantalon bouffant, de chaussures marrons, d'une ceinture et de brassards noirs. Il s'agissait de celui qui venait d'absorber le gros Boo.
-«Cette fois, tu ne vas pas comprendre ta douleur, Boo!» fanfaronna Trunks.
-«Ouais, tu vas regretter ta chance de la dernière fois!» continua Sangoten.
-«Alors...» repris le premier.
-«Super saïyen!» crièrent les deux enfants simultanément.
Les cheveux lavande de Trunks et ceux noirs d'encre de Sangoten devinrent dorés et se dressèrent sur leur tête. Une aura de la même couleur les enveloppa. Leurs yeux devinrent verts et leurs regards se durcirent. L'énergie déployée faisait courir des plis sur leurs vêtements.

Virtuel Boo afficha un large sourire et se jeta sur Sangoten, tendant sa jambe droite vers lui. Son pied écrasa le nez du petit saïyen avant que ce dernier ne se retrouve projeté à perte de vue dans le blanc infini de la salle de l'esprit et du temps. Trunks restait impressionné devant la profondeur de ces mondes virtuels, alors que la salle en elle-même ne disposait pas d'un espace particulièrement vaste. Cet instant d'émerveillement lui valut de rejoindre Sangoten, propulsé par un coup de poing de virtuel Boo.
Après s'être rétabli, il vola à toute vitesse vers l'ennemi, suivi de près par son ami. Juste avant de l'atteindre, il lança un regard significatif à Sangoten qui hocha la tête. Trunks frappa le monstre d'un coup de pied circulaire en pleine face. Virtuel Boo ne flancha pas, le pied qui venait de le frapper couvrant toujours ses grands yeux noirs aux pupilles rouges. D'un rapide pivotement de son avant-bras, il envoya Trunks au sol. Mais derrière ce dernier surgit Sangoten, un kaméhaméha au creux des mains. Il envoya aussitôt le rayon qui explosa en touchant virtuel Boo. Celui-ci accusa le coup et dut développer son aura pour ne pas se retrouver à terre.

Trunks était déjà à nouveau sur lui et le rouait de coups tandis que Sangoten prenait de l'altitude, un peu en retrait, et lançait des salves de kikohas dans son dos. De ses deux mains, virtuel Boo écrasa la tête de Trunks qui étouffa un cri et le jeta vers Sangoten. Le fils de Végéta se prit quelques-unes des attaques que son ami ne pouvait pas rappeler avant de lui rentrer dedans. Ils tombèrent tous deux à terre et se relevèrent rapidement, se massant des bleus, les larmes aux yeux.
Virtuel Boo avait levé un bras et un gros kikoha s'était déjà formé au dessus de sa main ouverte. Il rabaissa son bras droit sur Sangoten, son grand sourire toujours étalé sur son visage rose. Avant d'avoir eu le temps de réagir, le garçon ciblé reçut l'attaque de plein fouet et l'explosion qui s'ensuivit toucha également Trunks.

Les deux enfants, infatigables, joignirent leurs quatre mains et envoyèrent un immense kikoha, deux fois plus grand que celui de virtuel Boo. Celui-ci l'esquiva en fonçant sur sa gauche mais Sangoten et Trunks déplacèrent leurs mains en conséquence, réorientant leur attaque sur l'ennemi. Ce dernier déforma son corps pour en faire un énorme cerceau surmonté de sa tête. Le kikoha allait passer en son centre mais les deux saïyens écartèrent leurs mains et la sphère d'énergie se scinda en quatre, frappant virtuel Boo en autant de points. Le corps étiré du monstre explosa facilement sous les impacts, se dispersant en morceaux aux alentours.

Sangoten regarda Trunks en coin, n'osant détourner la tête des restes de virtuel Boo, et lui dit d'un ton implorant :
-«On n'y arrivera jamais, il faut qu'on fusionne !»
-«Non ! On le battra sans fusionner.» répondit l'autre agressivement.
-«Mais, Trunks, on n'arrive pas à sa cheville.»
L'autre garçon resta silencieux, le visage fermé.
-«S'il te plaît Trunks.»
L'expression de ce dernier s'adoucit. Il sourit à l'adresse de Sangoten et dit sur un ton faussement décontracté:
-«Bien. On va fusionner et lui faire mordre la poussière. Allez, met toi en place.»
Sangoten lança un regard reconnaissant à Trunks et fit ce qui lui était demandé. Les morceaux de virtuel Boo entrèrent en mouvement, se rassemblant au dessus du sol. Les deux garçons entamèrent les quelques pas de danse nécessaires à la fusion. Lorsqu'ils eurent fini, un flash de lumière intense se produisit. Après quoi apparut Gotenks, en super saïyen, souriant déjà de la victoire qu’il était persuadé d'acquérir. Sur ce, virtuel Boo réapparut, entièrement formé.
-«Profite de ton corps, il ne va pas tarder à retourner à l'état de bouillie» fanfaronna Gotenks de son étrange double voix, ce qui fit sourire virtuel Boo malicieusement.

Agacé par ce manque de réactions, le guerrier fusionné envoya une puissante attaque d'énergie concentrée qui réduisit effectivement virtuel Boo en pièces. Mais cette fois, au lieu de se réunir, les morceaux se mirent en boules et commencèrent à sillonner l'espace environnant à toute vitesse. Les sphères roses frôlaient régulièrement Gotenks sans jamais le toucher. Ce dernier avait du mal à suivre tous ces projectiles vivants du regard, et frappa d'un coup de poing l'un d'entre eux. Le morceau en question fut détourné de sa trajectoire et alla s'écraser au sol. Au même instant, tout les morceaux se mirent à cogner sans cesse Gotenks qui, criblé de coups, se protégea derrière ses bras en croix devant lui. Puis las d'être lapidé, ce dernier déploya autour de lui un bouclier d'énergie sur lequel s'écrasèrent les morceaux de virtuel Boo.
Ils finirent par recouvrir complètement le bouclier, entourant Gotenks de la matière rose de son ennemi, ce qui lui rappela amèrement le moment ou il s'était fait absorber. Puis il se rendit compte qu'il devait lutter contre la pression qu'exerçait le monstre sur la sphère protectrice. Il laissa son bouclier s'évaporer et s'envola de toute sa vitesse avant que virtuel Boo ne l'engloutisse, transperçant le plafond rose de la prison qu'était devenu son adversaire.

Ce dernier se reforma encore et fonça sur Gotenks, qui se tenait en hauteur. Il le dépassa légèrement et fit une roulade qui s'acheva en un coup de pied qui projeta le jeune guerrier vers le sol. Celui-ci écarta bras et jambes et, en s'aidant de son ki, stoppa net sa chute. Puis il apparut à coté de virtuel Boo, le surprenant, et lui donna un coup de poing qui s'enfonça dans son visage. Il enchaîna avec un coup de pied latéral et une dizaine de coups de pieds directs. Mais sa jambe fut bloquée, virtuel Boo l'ayant fermement saisie. Le monstre fit tournoyer Gotenks et le jeta au sol. Mais celui-ci n'avait pas du tout bougé, résistant à la force de son adversaire. Et il envoya un kaméhaméha sur ce dernier qui se tint le visage, grimaçant de douleur.

Le combattant virtuel contracta son bras droit qui doubla de volume et frappa violemment Gotenks qui ne put éviter de s'écraser au sol cette fois. La queue sur la tête de virtuel Boo se pencha vers le combattant à terre et un rayon rose au mouvement confus en partit. Le rayon fila vers Gotenks et virtuel Boo descendit observer le résultat. Il éclata de rire en voyant le chocolat au sol. Il le ramassa et vit qu'il était bien à l'image de Gotenks, mais ses jambes étaient remplacées par un rétrécissement progressif du bassin jusqu'à former une pointe. Pris d'un terrible doute, il releva la tête et se retrouva face à une centaine de Gotenks fantômes présentant la même anomalie que le chocolat. Les fantômes se concentrèrent sur virtuel Boo, explosant à son contact. Ce dernier, qui par miracle était encore en un seul morceau, bien que drôlement déformé, tenait dans sa main de la poussière du Gotenks fantôme en chocolat ayant survécu à l'explosion. Il tremblait de rage, ce qui contrastait avec son sourire d'avant.

Il referma son poing sur les restes de chocolat, se reforma et se mit à la recherche du vrai Gotenks. Il sentit son énergie, très loin, et le rejoignit de toute sa vitesse. Il le trouva en pleine concentration, ses cheveux commençant à s'allonger. Virtuel Boo le frappa d'un coup de ses mains jointes à la nuque. Il se déplaça ensuite sous sa cible en pleine chute et lui donna un coup de genou dans le ventre. Gotenks envoya un kikoha sur virtuel Boo qui l'encaissa sans broncher.

Le super saïyen atterrit, leva un bras, l'index tendu vers le haut émettant une petite lumière. Il fit un cercle avec son doigt au dessus de lui, matérialisant un cerceau d’énergie : le galactic donut. Ses deux bras levés devant lui, les poings serrés, il mit virtuel Boo en garde, le prévenant que sa vengeance serait terrible. Il écarta ses bras, élargissant le galactic donut. Puis les baissa, envoyant l'attaque autour de virtuel Boo. Enfin, il rejoignit ses poings, les serrant l’un contre l'autre, réduisant la taille du cerceau d'énergie. Le galactic donut se referma sur le guerrier virtuel qui n'opposa aucune résistance et fut coupé en deux. La technique disparut une fois entièrement refermée.

Gotenks gardait ses yeux grands ouverts d’étonnement, n'ayant jamais songé que Boo pouvait simplement laisser son corps se faire écraser. La moitié supérieure du monstre regarda fixement Gotenks, ses yeux toujours emplis de colère. Les deux moitiés attaquèrent le super saïyen ensemble, l'une à coups de poings, l'autre à coups de pieds. Gotenks avait du mal à tenir tête à ses deux «adversaires». Après avoir visiblement affaibli son ennemi, virtuel Boo se reforma depuis sa partie supérieure et modela son ancienne partie inférieure en un cerceau rose qu'il referma sur Gotenks à la manière du galactic donut.
-«Tricheur! Cette technique m'appartient.» s'exclama le jeune combattant, se débattant en vain contre l'attaque de virtuel Boo.
Ce dernier croisa les bras, regardant sa proie se tortiller, avec un air à nouveau amusé. Gotenks était de plus en plus compressé et la douleur n'allait pas tarder à devenir insupportable. Il concentra son énergie sous le regard intrigué de virtuel Boo. Le guerrier fusionné se mit à être parcouru d'éclairs, une crinière de cheveux dorés apparut dans son dos s'étendant jusqu'à son bassin et ses sourcils disparurent. Devenu super saïyen 3, Gotenks sortit un bras de l'étreinte du cercle sans efforts, attrapa l'attaque qu'il retira, roula en boule et, d'une pichenette, envoya s'écraser à la face de virtuel Boo.

Celui-ci avait assisté à toute la scène avec un air de plus en plus inquiet. Il intégra la boule rose qui avait servie de galactic donut, s'envola et bombarda Gotenks d'attaques énergétiques. Ce dernier riposta avec ses missiles de la mort. Il l'emporta sur virtuel Boo qu'il frappa de ses attaques pendant toute une minute. Ce dernier était très mal en point, couvert d'égratignures, le corps à nouveau déformé. Gotenks s'adressa à lui :
-«Hé! Boo! Tu ne trouves pas que je me suis amélioré? Allez, en souvenir du bon vieux temps, je vais t'éliminer d'un kaméhaméha. Au fait, ne compte pas sur l'achèvement de la fusion pour sauver ta misérable peau, on a tout le temps qu'il nous faut.»
Il éclata de rire. Boo grogna et Gotenks prépara son kaméhaméha, le regard brillant d'excitation.
-«Ka...»
-«Mé...»
-«Ha...»
-«Mé...»

Gotenks était tout sourire quand soudain, virtuel Boo et la salle de l'esprit et du temps s'évanouirent dans le vide. A la place se trouvait désormais la salle d'entraînement virtuel, dont la porte était ouverte et au pas de laquelle se trouvait, sujet d'inquiétude pour Gotenks, une Bulma furieuse l'observant les bras croisés. Les cheveux de Gotenks se raccourcirent, devenant majoritairement noir et lavande sur les côtés tandis que l'aura doré et les éclairs le parcourant disparurent. Bulma, énervée par sa très mauvaise soirée, gifla Gotenks.
-«On peut savoir à quoi vous jouez? Vous retrouver face à virtuel Boo! Vous voulez mourir?»
-«Si tu n'étais pas intervenue, j'aurais gagné» protesta Gotenks, les sourcils froncés, se massant la joue.
-«Je me moque de votre entraînement! Si vous voulez vous battre, faites-le entre vous, dans la forêt ou à la salle de gravité. Trunks, tu files dans ta chambre et tu n'en sortiras pas avant demain l'école. Et plus de jeux jusqu'à la semaine prochaine. Sangoten, ta famille t'attend pour rentrer et je parlerai à Chichi de ce que tu as fait puisque je ne crois pas pouvoir compter sur Sangoku pour te punir pour ça. Exécution!»
-«Euh... On peut attendre que la fusion s'arrête?»

Sangoku leva la punition pour Sangoten et Végéta en fit de même pour Trunks. Ce dernier dit à Bulma qui avait retrouvé son calme qu'il était vraiment dommage que le caractère des combattants virtuels ne soit pas plus prononcé et surtout qu'ils n'aient pas la parole.
-«Oui. Trunks à raison.» ajouta Végéta.
-«Ce serait beaucoup plus réaliste qu'ils aient la parole et ça ne doit pas être bien compliqué à faire.»
-«Ouais. Je vois le tableau...» répondit Bulma.
-«Tu tiens surtout à entendre Freezer te supplier de lui laisser la vie sauve, hein?»
Végéta fit exprès d'afficher un air rêveur et fit un léger sourire à Bulma.
-«Bon. Je m'occuperai de ça.» termina-t-elle à la plus grande joie de Trunks qui partit annoncer la nouvelle à Sangoten.


A suivre.




Avec ceci, vous pouvez pleinement juger ma fanfic. J'espère que ça vous plaît.


Dernière édition par RMR le Mer 24 Fév - 17:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Solaris
Salle de l'esprit et du temps
avatar


Messages : 872
Date d'inscription : 20/12/2009
Age : 30
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Versus : la fanfic qui a inspiré le Cell VS Dabra de DBM!   Jeu 14 Jan - 15:21

Mince, je cherchai ici le chapitre Dabra VS Cell, ben même pas là XD. manque de professionnalisme tout ça lol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fiction-heroica.fr
RMR
Tour Karin
avatar


Messages : 105
Date d'inscription : 20/12/2009

MessageSujet: Re: Versus : la fanfic qui a inspiré le Cell VS Dabra de DBM!   Jeu 14 Jan - 17:18

C'est marrant que tu en parles, c'est le chapitre suivant!

Ben je le met! Tadam!!!



CELL VS DABRA




Sangoku était venu chez Bulma afin de lui présenter une requête un peu particulière.
-«C'est à propos de ta salle d'entraînement virtuel... Tu sais, on peut faire apparaître un adversaire contre soi, mais est-ce qu'on peut en faire venir un second?»
-«Bien sûr. Tu veux affronter plusieurs adversaires?»
-«En fait, j'aurais aimé assister à des combats. Je voudrais que tu fasses s'affronter entre eux des combattants virtuels.»
-«Voilà une idée originale! Pour quoi faire?»
-«J'aime bien voir de beaux combats, même si je préfère y participer. Mais ça change un peu d'être spectateur. Et puis ça peut toujours s'avérer instructif.»
-«Et il a parié avec moi dix-mille zénis que virtuel Dabra peut vaincre virtuel Cell.» reprit Végéta froidement.
Sangoku prit l'air coupable de quelqu'un pris en flagrant délit de mensonge. Bulma haussa soudainement le ton et s'adressa à Végéta, ignorant complètement Sangoku qui ne savait plus où se mettre.
-«Végéta! Tu sais parfaitement que la famille de Sangoku manque d'argent! Comment peux-tu lui proposer un tel pari?! Tu savais très bien qu'il n'allait pas refuser. Il est complètement irresponsable, t'as jamais remarqué?!»
-«Arrête de me crier dessus comme ça! Et puis ce sont pas mes oignons les problèmes d'argent de Carot! En plus, c'est lui qui a proposé ce pari.»
Sangoku sembla rétrécir après ces paroles. Bulma, elle, couvrit ses yeux d'une main et dit:
-«Y a des fois où je me demande comment fait Chichi pour ne pas craquer... Et puis après tout, je m'en fiche. Sangoku ne pourra jamais payer, s'il perd, alors...»
Sangoku dit sur un ton d'excuse, plutôt faible:
-«Mais je m'amuse vraiment à voir de beaux combats.»
-«Vous avez vraiment des lubies bizarres, vous autres saïyens... Bon, ce que vous me demandez ne pose pas de problèmes techniques. Laissez-moi juste le temps d'adapter le programme.»

Moins d'une demi-heure plus tard, Sangoku et Végéta étaient installés derrière une vitre aménagée camouflée, prêts à assister au combat. Bulma était aussi là, pour observer si le nouveau programme fonctionnait bien. Trunks, enfin, avait rejoint le groupe par curiosité et avait pris parti pour son père, ce qui signifiait qu'il voyait plutôt virtuel Cell vainqueur, se fiant à la description que Végéta lui en avait fait. Sangoku, lui, regrettait de ne pas avoir pensé à emmener Sangoten et Sangohan. Ce n'était pas sûr pour l'aîné des deux, mais le plus jeune aurait apprécié à coup sûr cette distraction. Puis lorsque tous se furent confortablement installés, excepté Végéta qui préférait apparemment rester debout contre le mur, les bras croisés, le combat débuta.
Virtuel Cell et virtuel Dabra furent matérialisés face à face sur le ring du Cell Game. La créature de Géro se croyait encore trois jours avant le début de son championnat tandis que le démon ne connaissait pas encore Babidi. Virtuel Dabra se mit en position de combat tout en augmentant son niveau énergétique. Les deux adversaires s'observèrent intensément jusqu'à ce que virtuel Cell rompe le silence. Ceci lui était possible car Bulma avait donné caractère et parole aux combattants virtuels, comme promis.
-«Ta puissance dépasse tout ce que j'ai déjà pu rencontrer! Il se pourrait même que tu sois la surprise de mon tournoi. Mais je me vois dans le regret de te demander de repasser dans trois jours, date du début du Cell Game.»
-«Repasser? Cell Game?»
Virtuel Dabra étouffa un rire et continua sur sa lancée:
-«Tu ne sais visiblement pas à qui tu as affaire! Je suis Dabra, le seigneur du royaume des démons, le plus puissant royaume qui soit! Mais c'est vrai que tu en jettes. J'estime qu'il me faudra bien cinq minutes pour t'envoyer au tapis. Et c'est un beau compliment.»
-«Puisque tu le prends comme ça, trêve de politesse, viens te battre! Tu auras peut-être la chance de m'amuser un peu...»
Virtuel Dabra eut un rictus et concentra encore plus son énergie, libérant des vagues de puissance qui bouleversèrent la région environnante, provoquant des tempêtes de sable et faisant s'effondrer les collines rocheuses voisines. Le ring, lui, resta parfaitement intact.
-«Effectivement...» reprit virtuel Cell avant de continuer sur ces mots:
-«Je vais avoir une sacrée distraction pour patienter jusqu'au tournoi. On va donc jouer selon mes règles, celles du Cell Game, incluant la défaite par hors ring.»
-«Espèce d'idiot! Tu crois vraiment que tu peux m'imposer des règles?! Sache que je n'ai pas l'intention de jouer mais de t'écraser!»

Virtuel Dabra se jeta sur virtuel Cell et lui mit un coup de coude en plein visage, renversant ce dernier en arrière qui s'écroula sur le ring. Le démon s'envola et envoya une boule de feu en fusion sur son adversaire, provoquant une grande explosion et soulevant un nuage de fumée. Il mit alors ses mains sur ses hanches, satisfait de sa victoire éclatante. Seulement, une fois la fumée dissipée, virtuel Cell apparut debout, sur le ring désormais parcouru de fissures. Il s'épousseta, déclarant qu'il allait déjà devoir se battre sérieusement. Il serra les poings et une aura d'énergie l'enveloppa. Il fonça sur virtuel Dabra et lui enfonça son genou dans le ventre. Il le traîna sur quelques dizaines de mètres, faisant cracher du sang à sa victime dont les yeux étaient grands ouverts. Ce dernier attrapa les deux protubérances sur la tête de virtuel Cell, lui passa par-dessus pour se mettre hors de portée et produisit deux boules de feu à bout portant que l'autre ne put éviter. Celui-ci fut projeté hors de la zone du ring mais s'immobilisa un mètre au-dessus du sol.
-«C'est génial, tu es sûrement beaucoup plus puissant... et amusant que Sangoku.»
Végéta s'amusa de cette réplique aux dépends de son éternel rival qui se renfrogna.

Virtuel Dabra cracha un grand jet de flammes qui vinrent lécher le corps de virtuel Cell. Celui-ci fit apparaître un gigantesque bouclier mais le démon persista dans son attaque, espérant faire céder la protection de son adversaire. Le monstre vert sentit que son adversaire était de taille à surpasser son bouclier et l'élargit d'un seul coup, cognant virtuel Dabra avec et stoppant son attaque. Celui-ci, agacé, bombarda virtuel Cell de boules de feu. Lorsqu'il cessa enfin son attaque, sa cible était toujours là, mais floué. Sangoku hurla en vain à virtuel Dabra qui ne pouvait pas l'entendre de se retourner, ce qui lui valut de se faire réprimander par Végéta déclarant qu'on ne doit en aucune façon aider son champion. Le seigneur du royaume des démons entendit la voix de son adversaire en arrière. Il vit l'image flouée se dissiper entièrement et se tourna vers le vrai virtuel Cell qui s'exclama:
-«A cause de toi, il n'y a plus de ring. Donc le premier à terre est hors-jeu.»
-«Crois-y!»
-«En tout cas, j'admire la façon avec laquelle tu gaspilles ton énergie. Ma victoire est déjà assurée!»

Virtuel Cell tendit l'index en avant et frappa virtuel Dabra de fins rayons d'énergie concentrée. Ce dernier se protégea derrière ses bras mais finit par s'écrouler. Les attaques de rayons continuèrent mais il se mit à les esquiver toutes, sans jamais se faire toucher. Alors l'autre l'attaqua directement au corps à corps mais le démon était si rapide qu'aucun coup ne portait et ce dernier plaçait lui-même quelques attaques efficaces. Virtuel Cell s'écarta alors, réfléchissant à un moyen d'atteindre son adversaire. Il mit alors ses deux mains devant son front, doigts écartés.
-«La morsure du Soleil!» lança-t-il d'une voix forte.
Alors de sa tête rayonna une lumière intense qui éblouit virtuel Dabra. Ce dernier, comprenant aussitôt la tactique de son opposant, se déplaça en zigzagant de toute sa vitesse. Virtuel Cell prépara un kaméhaméha concentrant énormément d'énergie. Lorsque virtuel Dabra recouvrit la vue, il chercha le monstre vert du regard, marquant une hésitation dans son déplacement. Celui-ci en profita pour placer son attaque qui atteint virtuel Dabra et le traversa. Cell se retourna instantanément découvrant derrière lui le démon.
-«C'était la transposition démoniaque! Mais qui est-ce qui parlait de gaspiller son énergie, au fait?» dit le monstre rouge.
Il fit apparaître une épée de nulle part et l'enfonça dans le flanc de son adversaire d'un coup latéral.

L'arme resta plantée dans le corps de virtuel Cell, qui resta totalement immobile trois secondes. Puis il attrapa l'épée qu'il retira et la brisa d'un kiaï.
-«Mais... Comment? Tu devrais être gravement blessé!» s'écria virtuel Dabra.
Alors qu'il disait cela, la fente dans le corps de virtuel Cell se combla avec de la matière organique suintant d'un fluide verdâtre. Une fois que le démon fut revenu de son étonnement, il se mit à rire:
-«Tu crois que te régénérer suffira pour survivre! J'ai plus d'un tour dans mon sac, minable!»
Son interlocuteur grimaça et lui mit un crochet qui le fit chuter sur plusieurs mètres. Virtuel Cell le poursuivit et enchaîna les attaques, l'entraînant jusqu'au sol où il l'écrasa et l'y enfonça par de nombreux coups de poings. Puis il se posa à côté où il se détendit et déclara sa victoire par hors ring. Sangoku déplora la défaite de virtuel Dabra mais fut interrompu par Végéta qui lui rappela sèchement que le démon n'avait jamais accepté les conditions de combat de son adversaire. Ce dernier se redressa d'un coup et mit toute sa force dans une manchette à la nuque de virtuel Cell. Celui-ci fit deux ou trois pas, les yeux écarquillés, la bouche mi-close, et s'effondra, inconscient. Virtuel Dabra envoya à nouveau des boules de feu en grand nombre. Il éclata d'un rire triomphant tandis que virtuel Cell, qui avait repris conscience, peinait à se relever. Il mit soudainement un fulgurant coup de boule au démon qui subit de sérieux dommages. Virtuel Cell enchaîna avec un makankosappo qui transperça le torse de virtuel Dabra.

Ce dernier titubait aussi, des flots de sang coulant de son torse et en moindre quantité de sa bouche et de son front. Il s'envola, regardant avec haine le combattant au sol, le souffle court. Il projeta une boule de feu que virtuel Cell, moins affaibli mais aussi essoufflé, renvoya, d'un coup large de la main, vers l'horizon. Virtuel Dabra continua à lancer cette attaque en série et sa cible riposta avec des kikohas. Ces coups de même puissance se détruisirent mutuellement à mi-chemin des guerriers. Le seigneur du royaume des démons fut le premier à court d'énergie. Virtuel Cell prépara alors un kaméhaméha, bien décidé à en finir rapidement. C'est alors que virtuel Dabra lui cracha dessus, l'atteignant à la hanche. Sangoku se redressa soudainement et s'écria, tout sourire:
-«Ca y est ! C'est ce que j'attendais et la raison pour laquelle j'ai misé sur virtuel Dabra, bien qu'il soit plus faible. Je vais gagner!»
Végéta tiqua de l'œil mais s'abstint de tout commentaire. La hanche de virtuel Cell se transforma en pierre tandis que son kaméhaméha au creux des mains disparût. Le monstre vert observa avec horreur son corps se fossiliser au fur et à mesure, la roche s'étendant depuis sa hanche.
-«Qu'as-tu fait à mon corps parfait?!»
-«C'est fini, tu es mort, insecte. Tu t'es honorablement battu mais j'ai gagné.»
Virtuel Cell sourit en coin, son corps fossilisé des pieds jusqu'à la moitié du torse. De ses deux bras, il attrapa sa tête. Des veines palpitaient sur ses bras et son front tandis qu'il forçait. Et il arracha finalement sa tête de son buste. Virtuel Dabra hoqueta de surprise. La tête de virtuel Cell roula au sol. Puis elle se concentra et de la matière organique grisâtre s'agita sous son cou sectionné. Alors tout son corps se régénéra avec le même fluide verdâtre qu'auparavant. Sangoku jura de déception tandis que Végéta peinait à dissimuler sa satisfaction. Le combattant fraîchement régénéré observa son ancien corps fossilisé au sol puis décrispa un peu ses membres, faisant craquer ses doigts et son cou. Virtuel Dabra eut un mouvement de recul, porta une main à son torse percé et cracha du sang. Virtuel Cell, à bout de force, prépara un ultime kaméhaméha et attaqua le démon blessé qui fut définitivement détruit par le rayon, lançant un dernier cri sinistre. Le vainqueur tomba à genoux, mains au sol, reprenant son souffle. Puis il disparut en même temps que le terrain de combat.

-«Superbe combat!» dirent Sangoku et Trunks en choeur.
-«A votre service.» répondit Bulma s'efforçant de sourire malgré la forte envie de vomir que lui avait inspiré le "spectacle".
Végéta se tourna vers Sangoku.
-«On dirait bien que virtuel Cell a gagné, Carot! Ce qui signifie...» Végéta s'arrêta net, voyant le regard que lui lançait Bulma.
-«...que Cell est plus fort que Dabra...»
-«Ben oui. Bien vu Végéta. T'inquiètes pas pour ton argent, tu l'auras, d'une façon ou d'une autre.»
-«Raconte pas n'importe quoi, Carot ! Je n'ai que faire de l'argent terrien!» répondit Végéta hargneusement.

A suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Versus : la fanfic qui a inspiré le Cell VS Dabra de DBM!   

Revenir en haut Aller en bas
 

Versus : la fanfic qui a inspiré le Cell VS Dabra de DBM!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fan Mangas Dragon Ball :: Général :: Coin des FanMangas :: Fans Fictions-